Books 

 

Memorandum sur l'organisation d'un régime d'union fédérale européenne 

Briand, Aristide  

1930

Biography 

Aristide Briand (1862 - 1932) est un homme politique et diplomate français qui a joué un rôle essentiel dans les relations internationales après la Première Guerre mondiale. Il reçoit le Prix Nobel de la paix en 1926, avec Gustav Stresemann, pour son action en faveur de la réconciliation franco-allemande. En 1928, poursuivant son rêve de paix par la sécurité collective dont l'axe serait la Société des Nations, il signe le pacte Briand-Kellogg visant à mettre la guerre hors-la-loi.

Summary 

Dans ce célèbre discours du 5 septembre 1929, le 'président du Conseil' français, également Ministre des affaires étrangères, se prononce devant l’Assemblée de la 'Société des Nations' (SDN) à Genève en faveur de la future mise en place d’un 'lien fédéral' entre les pays européens. Cette 'Union européenne', réservée aux États européens membres de la SDN, devait être une association d’États exerçant son activité en coordination et dans le cadre de la SDN. Concrètement, il s’agissait d'établir un 'Marché commun' permettant un rapprochement des économies européennes via une 'Union douanière'. A la suite de ce mémorandum, une réunion des États européens devait être organisée pour délibérer de ces propositions. Elle n’eut jamais lieu. Le projet allait se heurter, en France comme dans le reste de l’Europe, à des résistances nationalistes de plus en plus fortes. La crise économique allait emporter l'idée.