Books 

 

Mémoires 

Delors, Jacques  

Avec Jean-Louis Arnaud. - Paris : Plon

2004

Le texte intégral n'est malheureusement pas disponible pour des raisons de droits d'auteur.
Autres ouvrages de Jacques Delors
 
Biography 

Jacques Delors (Français, né à Paris, 20 juillet 1925). Homme politique, a été membre du cabinet Chaban-Delmas de 1969 à 1972. Membre du Parti socialiste en 1974, il est élu au Parlement européen en 1979 et préside la Commission Economique et Monétaire jusqu'en mai 1981; il devient ministre de l’Économie et des Finances de 1981 à 1984, puis Président de la Commission européenne de 1985 à 1995. Il a créé en 1996 et animé jusqu'en 2004 le Groupement d'études 'Notre Europe - Institut Jacques Delors' et a présidé de 2000 à 2008, le CERC, Conseil de l'emploi, des revenus et de la cohésion sociale.

Summary 

Cet ouvrage est écrit avec la collaboration de Jean-Louis Arnaud.

Le cas Delors est unique dans le paysage politique français. Il est certainement le seul homme à avoir refusé de se présenter aux élections alors que les sondages le donnaient favori aux présidentielles. Ces 500 pages témoignent d’une certaine idée de la politique, plus morale que pugnace, plus partageuse qu’ambitieuse.

Delors nous livre ses souvenirs sous forme d'un entretien avec l'écrivain Jean-Louis Arnaud. Il revient sur l'ensemble de son parcours intellectuel, syndical et politique, de ses engagements syndicaux de jeunesse jusqu'au groupe de réflexion 'Notre Europe' en passant par le ministère des Finances, le Parlement européen, la Commission européenne et l'UNESCO. Son héritage est considérable. On lui doit le projet de la 'nouvelle société' qui fit entrer la France dans une vraie modernité, (idée du SMIC, politique contractuelle dans le secteur public, formation permanente) et, au niveau européen, les notions de marché unique, d’espace sans frontière et de zone euro.

Sa position de Président de la Commission européenne durant dix ans lui a permis de mener une politique collégiale et de mettre en pratique la méthode communautaire, mélange de compromis et de volonté commune d'aller de l'avant. Un quart de siècle après Monnet, Schuman et Spaak, Jacques Delors fait partie de cette deuxième génération de pères de l'Europe, celle de l'Union économique et monétaire et de la bataille pour l'Union politique.