Books 

 

Une Europe pour tous : dix essais sur la construction européenne 

Schoutheete, Philippe de  

Paris : Odile Jacob

1997

Le texte intégral n'est malheureusement pas disponible pour des raisons de droits d'auteur.
Autres ouvrages de Philippe de Schoutheete
 
Biography 

Philippe de Schoutheete, (Belge, né à Berlin en 1932) est diplomate et co-auteur du rapport Tindemans sur l'Union européenne, représentant permanent de la Belgique auprès de l'U.E. de 1987 à 1997, représentant personnel du Ministre belge des affaires étrangères lors des négociations des traités de Maastricht et d'Amsterdam de 1999 à 2004; il a été conseiller spécial du Commissaire Barnier. Il est actuellement directeur du programme d'études européennes de l'Institut Royal des Relations Internationales.

Summary 

Le livre de Philippe de Schoutheete propose au lecteur un 'guide éclairé', comme le souligne Jacques Delors dans sa préface, afin de comprendre la complexité du processus de la construction européenne et de retrouver l'essentiel du message européen. L'ouvrage insiste sur les acquis et les points forts sans jamais éluder les lacunes, les ambiguïtés et les contradictions de la construction européenne basée sur des compromis successifs et des équivoques volontaires. Différents chapitres sont couplés de manière dialectique tels que l'empire et la nation, la cohérence et la diversité, la compétition et la solidarité, la puissance et l'impuissance. Faire comprendre l'Europe, c'est d'abord, pour l'auteur, rappeler ce qui a déclenché l'unification européenne, c'est à dire la recherche d'un bien commun européen introduisant des règles et des contraintes au service d'une ambition politique. L'auteur veut sortir de l'éternel débat Etat-nation versus Europe et insiste sur un subtil équilibre entre non-ingérence et suppléance des institutions européennes vis à vis des Etats membres tout en regrettant le déficit démocratique, le manque de transparence de l'U.E. De Schoutheete conclut en demandant aux Européens de se poser les vraies questions : quel modèle de société voulons-nous et quel est le niveau de nos ambitions face au défi de la mondialisation?