Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit

Le Prix
 

Le Prix Sakharov récompense des personnalités exceptionnelles qui luttent contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression. À l’instar d’Andreï Sakharov, les lauréats du Prix Sakharov témoignent combien il faut de courage pour défendre les droits de l’homme et la liberté d’expression.

Présentation du Prix Sakharov

Le « Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit » est décerné chaque année par le Parlement européen. Créé en 1988, il récompense des personnalités ou des collectifs qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

Aux alentours du 10 décembre, le Parlement européen remet son « Prix pour la défense des droits de l’homme » (50 000€), lors d’une séance solennelle à Strasbourg. La date correspond au jour de la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies, en 1948.

Comment le lauréat est-il choisi ?

Les nominations peuvent être faites par un groupe politique ou 40 députés minimum. Les commissions parlementaires des affaires étrangères et du développement votent pour choisir, parmi les nominés, les trois finalistes. Ensuite, c'est à la conférence des présidents de choisir le lauréat.

Qui était Andreï Sakharov ?

Prix Nobel de la paix en 1975, le physicien russe Andreï Dmitrievitch Sakharov (1921-1989) est avant tout l’inventeur de la bombe à hydrogène.

Inquiet des conséquences de ses travaux sur le futur de l'humanité, il cherche à faire prendre conscience du danger de la course à l’armement nucléaire. Il obtient un succès partiel à travers la signature du Traité contre les essais nucléaires en 1963.

Considéré en URSS comme un dissident aux idées subversives, il crée, dans les années 1970, un Comité pour la défense des droits de l'homme et la défense des victimes politiques. Ses efforts sont couronnés par le prix Nobel de la paix en 1975.

 
 
 
Tools
 
 
En savoir plus