Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
 
Parlemeter 2012
 
 

Parlemètre 2012

 

Cette septième enquête Parlemètre a été menée par TNS Opinion & Social du 17 novembre au 2 décembre 2012 auprès de 26 739 citoyens européens issus des 27 Etats membres de l'UE.

Les principaux enseignements de cette enquête peuvent se résumer ainsi :

  • On constate en premier lieu une nette augmentation de l'intérêt porté par les Européens aux questions de politique européenne depuis 2006. La crise étant au cœur des préoccupations des Européens depuis 2008, on peut certainement y voir une des conséquences de l'européanisation des débats politiques qui se sont tenus lors des dernières élections nationales.
  • Par rapport à l'automne 2007, environ un an et demi avant les élections européennes de 2009, on assiste à une augmentation de 22 points de pourcentage du souvenir médiatique qu'ont les Européens du Parlement européen. Toutefois, ce souvenir médiatique est en légère diminution par rapport à 2011.
  • L'image qu'ont les Européens du Parlement européen est restée quasiment stable en un an. Cette image est neutre pour une majorité relative d'entre eux, les images positive et négative recueillant un peu plus d’un quart de citations chacune. Trois questions portent sur l'importance que les Européens accordent au rôle du Parlement dans le fonctionnement de l'UE :
    • Trois quarts des Européens pensent que le Parlement joue aujourd'hui un rôle important.
    • Une majorité absolue d'entre eux souhaitent lui voir jouer à l'avenir un rôle plus important qu'à l'heure actuelle.
    • Enfin, plus d'un tiers des Européens pensent que le rôle du Parlement s'est renforcé au cours de ces dix dernières années. Toutefois cette proportion connait une forte chute depuis 2007.
  • Comme précédemment, une majorité absolue d'Européens considèrent que la lutte contre la pauvreté est la politique qu'ils veulent voir défendue en priorité par le Parlement européen. La coordination des politiques économiques vient en deuxième place, avec plus d'un tiers de répondants. La protection renforcée du consommateur et de la santé publique vient ensuite, citée par un tiers des personnes interrogées.
  • A propos des valeurs, la protection des droits de l'homme reste majoritairement la première d'entre elles aux yeux des Européens. La solidarité entre Etats membres de l'UE arrive en deuxième position avec plus d'un tiers de répondants. Elle dépasse désormais l'égalité hommes/femmes qui arrive en troisième position ex aequo avec la liberté d'expression.
Consultez:
 
 
 
Sondages d'opinion du Parlement européen

Le Parlement européen commande régulièrement des sondages d'opinion dans les vingt-huit États membres.

Ces sondages portent sur un large éventail de sujets, les principaux étant la notoriété du Parlement parmi les citoyens européens, leur perception de l'Union et de ses grands défis, leurs attentes avant les élections européennes, ainsi que le Parlement européen et l'intégration européenne en général.

L'analyse de leurs résultats vise à dégager un aperçu le plus complet possible des évolutions nationales, des spécificités régionales, des variations socio-démographiques et des grandes tendances historiques.