Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
 
The European Ombudsman and Citizens Rights
 
 

Le Médiateur européen et les droits des citoyens

 

72 % des répondants estiment ne pas être informés au sujet de la Charte des droits fondamentaux. Le Médiateur, les autres institutions européennes et le Réseau européen des médiateurs ont, de toute évidence, un rôle majeur à jouer pour informer les citoyens de leurs droits.

Près de la moitié des personnes interrogées estiment que le droit de circuler et de séjourner librement dans l’Union européenne est le droit le plus important pour les citoyens. Le deuxième droit le plus important, selon les personnes interrogées, est le droit à une bonne administration, suivi du droit d'introduire une plainte auprès du Médiateur. Ce résultat est très encourageant pour les efforts du Médiateur visant à accroître sa visibilité afin d’aider les citoyens à exercer leur droit à une bonne administration.

En général, les personnes interrogées se disent peu satisfaites de l’administration européenne dès qu’il est question de son efficacité, de son esprit de service et de sa transparence. Il est particulièrement inquiétant de constater que c’est la transparence de l’Union qui enregistre les plus mauvais résultats (42 % se disent insatisfaits du niveau de transparence au sein de l’administration de l’UE). Étant donné qu’un tiers des enquêtes du Médiateur portent sur le manque de transparence, ce résultat renforce sa détermination à aider les institutions européennes à devenir plus ouvertes, plus efficaces et plus soucieuses des citoyens.

Pour une majorité des répondants (52 %), la fonction la plus importante du Médiateur doit être d'assurer que les citoyens européens connaissent leurs droits et les moyens de les exercer. 34 % des répondants estiment qu’il est important pour le Médiateur européen de collaborer avec les médiateurs des différents États membres de l’UE, tandis que seuls 27 % accordent de l’importance au fait d’obtenir réparation pour les plaignants dans les cas de mauvaise administration. Ces résultats soulignent l’importance de la politique de communication du Médiateur vis-à-vis des citoyens européens, ainsi que la nécessité d’une coopération étroite au sein du Réseau européen des Médiateurs. Toutefois, le Médiateur européen doit également améliorer sa politique d’information en ce qui concerne son rôle principal, qui est de traiter les plaintes, en particulier auprès des plaignants potentiels tels que les entreprises, ONG, associations, organismes et autres.

Environ la moitié des répondants souhaiteraient être informés davantage sur le rôle du Médiateur. Ce résultat souligne l’importance des efforts de ce dernier à informer l’ensemble de la population des services qu'il offre. Il souligne également la nécessité d’informer de manière ciblée les citoyens, entreprises et autres parties prenantes qui pourraient avoir besoin des services du Médiateur à l’avenir.

 
 
 
Sondages d'opinion du Parlement européen

Le Parlement européen commande régulièrement des sondages d'opinion dans les vingt-huit États membres.

Ces sondages portent sur un large éventail de sujets, les principaux étant la notoriété du Parlement parmi les citoyens européens, leur perception de l'Union et de ses grands défis, leurs attentes avant les élections européennes, ainsi que le Parlement européen et l'intégration européenne en général.

L'analyse de leurs résultats vise à dégager un aperçu le plus complet possible des évolutions nationales, des spécificités régionales, des variations socio-démographiques et des grandes tendances historiques.