Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
 
Parlemeter of the European Parliament
 
 

"Parlemètre" du Parlement européen

 

Cette nouvelle enquête "Parlemètre" sur le Parlement européen, dont le terrain a eu lieu entre le 25 novembre et le 17décembre 2010, se situe dans la perspective des élections européennes de 2014. Il s'agit d'évaluer la perception que les citoyens ont du Parlement européen, ainsi que les politiques et valeurs qu'ils souhaitent lui voir défendre.

Quoiqu'en très légère baisse, les résultats se caractérisent par une stabilisation des principaux indicateurs. Pour mieux les appréhender, il convient de garder à l'esprit que le dernier Parlemètre a été publié neuf mois après les élections, époque où le souvenir du scrutin de juin 2009 était encore présent dans les esprits.

Le contexte général de cette enquête est notamment marqué par la crise financière, économique et sociale notamment par les difficultés de la zone euro et par le débat sur la gouvernance économique européenne.

Entre les deux enquêtes, la question de la solidarité entre Etats membres a été au cœur de l'actualité européenne.

A la lumière des résultats, un certain nombre de grandes tendances peuvent être dégagées.

Comme lors des enquêtes précédentes, il est important de souligner que les moyennes européennes (*) doivent être analysées à la lumière des résultats nationaux. Ainsi, lorsque l'on procéde à l'analyse des réponses par Etat membre, on observe de grandes différences qui peuvent atteindre jusqu'à un maximum de 52 points de pourcentage ainsi que des évolutions parfois importantes des résultats par pays entre les deux enquêtes.

En résumé, les principales caractéristiques de cette enquête sont les suivantes:

  • Un souvenir médiatique en légère régression
  • Une connaissance toujours limitée des activités du Parlement européen
  • Une meilleure connaissance du mode de fonctionnement du Parlement européen
  • Une image contrastée du Parlement européen
  • Un rôle plus important pour le Parlement européen
  • Le combat pour les valeurs : les Européens accordent toujours la priorité absolue à la protection des droits de l'homme
  • La lutte contre la crise au cœur des politiques prioritaires à mener par le Parlement européen

Un certain nombre de traits communs se dégagent dans les réponses aux questions. En effet, on peut constater que :

  • les hommes se déclarent plus au courant que les femmes des sujets relatifs au Parlement européen,
  • les milieux les plus aisés sont ceux qui ont une meilleure connaissance du Parlement européen et de ses activités,
  • les plus jeunes restent la catégorie d'âge qui se déclare les moins informés, alors que la tranche des 40-54 ans l'est le plus.
  • les répondants souhaitant un renforcement du rôle du Parlement européen sont ceux qui se disent les plus informés de ses activités. Il est toutefois important de souligner que les cadres-directeurs, bien que constituant la catégorie qui se déclare la mieux informée, sont également les plus nombreux à souhaiter que le Parlement européen joue un rôle moins important.

Il convient de retenir que les résultats des sept Etats membres les plus peuplés représentent les trois quart de la moyenne de l'UE.

 
 
 
Sondages d'opinion du Parlement européen

Le Parlement européen commande régulièrement des sondages d'opinion dans les vingt-huit États membres.

Ces sondages portent sur un large éventail de sujets, les principaux étant la notoriété du Parlement parmi les citoyens européens, leur perception de l'Union et de ses grands défis, leurs attentes avant les élections européennes, ainsi que le Parlement européen et l'intégration européenne en général.

L'analyse de leurs résultats vise à dégager un aperçu le plus complet possible des évolutions nationales, des spécificités régionales, des variations socio-démographiques et des grandes tendances historiques.