Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
 
Europeans at one month from the elections
 
 

Les Européens à un mois des élections

 

TNS Opinion a effectué du 4 au 15 mai 2009 une enquête pré-électorale auprès de 27.218 citoyens européens inscrits sur les listes électorales à la demande du Parlement européen. Par rapport aux enquêtes traditionnelles EB/PE menées également par TNS Opinion pour l'Eurobaromètre, la méthodologie diffère : répondants âgés de 15 ans et plus interrogés en face à face pour les EB/PE ; répondants âgés de 18 ans et plus interrogés par téléphone dans la plupart des pays, en face à face dans les pays dans lesquels la couverture téléphonique n’est pas suffisante pour l'enquête pré-électorale. Par conséquent, les résultats comparatifs doivent être analysés en gardant à l'esprit ces différences de méthodologie. Ils permettent toutefois de dégager des tendances sur un an et demi d'enquête. Pour des raisons liées aux restrictions légales, les résultats relatifs à l'Italie et au Luxembourg, ne seront pas publiés.

Quels sont les principaux enseignements qui peuvent être dégagés de cette enquête?

  • Une mobilisation qui semble en augmentation : début mai, date de la réalisation de l’enquête, on constate une nette augmentation de la volonté de se rendre aux urnes par rapport à l'enquête EB/PE de janvier/février, mais aucune certitude que le taux de participation soit équivalent à celui de 2004: 45,47 %
  • Une date bien mieux connue désormais, pratiquement la moitié des Européens citent juin 2009 comme date du scrutin
  • L'intérêt à l'égard du scrutin est également en augmentation : plus de la moitié des Européens se déclarent intéressés par les prochaines élections européennes.
  • Image du PE plus de la moitié des Européens possède une image positive de l'Institution, cette proportion étant en progression depuis janvier-février 2009.
  • Thèmes de campagne à nouveau, le chômage et la croissance économique sont en tête des sujets que les Européens souhaitent voir abordés en priorité au cours de cette campagne. En revanche, l'inflation et le pouvoir d'achat qui était le 3ème thème lors des deux dernières enquêtes se situe désormais au 5ème rang.
 
 
 
Sondages d'opinion du Parlement européen

Le Parlement européen commande régulièrement des sondages d'opinion dans les vingt-huit États membres.

Ces sondages portent sur un large éventail de sujets, les principaux étant la notoriété du Parlement parmi les citoyens européens, leur perception de l'Union et de ses grands défis, leurs attentes avant les élections européennes, ainsi que le Parlement européen et l'intégration européenne en général.

L'analyse de leurs résultats vise à dégager un aperçu le plus complet possible des évolutions nationales, des spécificités régionales, des variations socio-démographiques et des grandes tendances historiques.