Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Dialogue avec les organisations religieuses et non confessionnelles
Article 17 du traité FUE

 
 

De nombreuses religions, croyances et mouvements philosophiques coexistent pacifiquement dans l’Europe composite d’aujourd’hui et les institutions européennes ont à cœur de promouvoir la tolérance et le respect mutuel pour en faire des caractéristiques essentielles de notre société. L’Union européenne s’est engagée dans un dialogue ouvert avec des organisations religieuses et non confessionnelles et le Parlement européen contribue activement à ces efforts.

Contexte

L’article 17 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (traité FUE), introduit par le traité de Lisbonne, offre une base juridique inédite pour un dialogue régulier, ouvert et transparent entre les institutions de l’Union européenne, d’une part, et les églises, les associations religieuses et les organisations philosophiques ou non confessionnelles, d’autre part. Cet article est libellé comme suit:

  • 1. "L’Union respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les églises et les associations ou communautés religieuses dans les États membres.
  • 2. L’Union respecte également le statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les organisations philosophiques et non confessionnelles.
  • 3. Reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l’Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations."

Si les deux premiers paragraphes de cet article assurent la garantie du statut spécial reconnu par le droit national aux églises et aux associations ou communautés religieuses, ainsi qu’aux organisations philosophiques et non confessionnelles bénéficiant d’un statut comparable, le paragraphe 3 invite les institutions de l’Union à maintenir un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations.

Après avoir été élu Président en janvier 2017, Antonio Tajani a confié à Mairead McGuinness, vice-présidente, la responsabilité de la mise en œuvre du dialogue au titre de l’article 17. Le vice-président est soutenu dans sa tâche par le secrétariat du Bureau et d’autres services concernés du Parlement. Le Parlement accueille chaque année plusieurs conférences de haut niveau, ouvertes à tous les partenaires de ce dialogue, sur des sujets pertinents et d’actualité liés au travail et aux débats parlementaires en cours.

Conférences organisées par le Parlement européen dans le cadre de l’article 17 du traité FUE
 
 
 
Événements à venir
  • Tuesday 5 June 2018 (17h00 – 18h30) – Study Presentation: “Religious Identity and Pluralism in Europe" by Pew Research Center, Washington; findings on views of national identity, migration and religious minorities - Register for this event
  • Tuesday 26 June 2018 (15h00 – 18h00) – Dialogue Seminar on Implementing the European Social Pillar: The Contribution of Faith-Based Actors
  • Tuesday 4 December 2018 (15h00 – 18h00) – Dialogue Seminar on Human Dignity, Human Rights, Religion – Seeking Common Ground
 
   
Conférences organisées par le passé par le Parlement européen au titre de l’article 17 du traité FUE
 
 
11 April 2018 - Dialogue seminar on The Persecution of Non-Believers around the World
 
28 March 2018 - "Religion & Society" Series Book Presentation: Christianity, the First 3000 Years by Prof Diarmaid MacCulloch
 
24 January 2018 – European Parliament Holocaust Commemoration; Espace Yehudi Menuhin
 
21 November 2017 - "Religion & Society" Series Book Presentation:
Jihad and Death by Prof Olivier Roy
 
18 October 2017 - "Religion & Society" Series Book Presentation:
Communitati et Orbi by Rabbi Pinchas Goldschmidt
 
27 September 2016 - L’avenir des communautés juives en Europe
 
26 avril 2016 - Les musulmans européens face à la radicalisation et le défi de la déradicalisation
 
1er décembre 2015 - La persécution des chrétiens dans le monde - Un appel à l’action
 
17 novembre 2015 - Comment, grâce à l’éducation, lutter contre le radicalisme et le fondamentalisme en Europe?
 
24 mars 2015 - La montée du radicalisme religieux et le rôle du dialogue interreligieux dans la promotion de la tolérance et le respect de la dignité humaine
 
 
 

«Le dialogue du Parlement européen avec les églises et les organisations philosophiques est d’une grande importance si l'on veut qu'il reste proche des citoyens qui nous ont élus. C’est donc un grand honneur pour moi que le président du Parlement, Antonio Tajani, m’ait confié la responsabilité de ce dialogue.

Pour que le projet européen conserve la faveur des citoyens, il doit rester fermement ancré dans la réalité. Les églises et confessions font partie intégrante de cette réalité quotidienne, du tissu même de nos communautés dans l’ensemble des villes, villages, bourgs et campagnes de nos 28 États membres.

Le dialogue de l’Union avec les confessions a été tout à fait consciemment inscrit dans le traité de Lisbonne, à l’article 17. L’Union envoie là un message clair, à savoir qu’elle est beaucoup plus qu’une organisation économique; elle est au cœur une organisation soucieuse de l’humain, et œuvre dans la coopération pour la dignité des personnes et le bien commun. En élaborant les politiques et législations de l’Union, il est capital que nous tenions pleinement compte de chaque dimension de la personne – économique, certes, mais aussi sociale, et même spirituelle.

La recherche d'une véritable dignité humaine doit être le fondement de la prise de décision au niveau européen, et je suis fermement convaincue que les églises et les organisations philosophiques, qui ont des siècles de réflexion sur la condition humaine derrière elles, peuvent largement contribuer à ce processus.»

Mairead McGuinness