aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Nous utilisation les cookies dans le but unique d'améliorer votre experience sur notre site. Si vous continuer sans changer vos paramètres vous recevrez des cookies ou changer vos paramètres cookie à tout moment.

Continuer
 
 
 
09/07/2019

« Nous étions à la rentrée des députés européens ! »

La semaine du 2 juillet avait lieu la session inaugurale du Parlement européen à Strasbourg. Notre témoignage sur place : Jef et Lola, stagiaires au Bureau de liaison en Belgique.

Ambiance « rentrée des classes » ces 2 et 3 juillet à Strasbourg ! Un mois après les élections européennes, c’est la première fois que les 751 députés de la 9e législature siègent dans la capitale alsacienne. C’est l’occasion parfaite de partir à la découverte des activités du siège officiel du Parlement européen !

Premières impressions...

Premier constat : « C’est une vraie fourmilière ! ». Les journalistes s’installent, les députés circulent dans les couloirs, les fonctionnaires s’activent... Tout se met en place pour la session inaugurale. Nous apercevons même quelques députées belges comme Marie Arena et Petra de Sutter !

Pour nous aider à nous  repérer un peu mieux dans ce labyrinthe, nous avons rendez-vous avec notre chef de bureau, Rolf Falter. L’après-midi, nous participons avec les stagiaires de différentes unités à une séance de questions/réponses avec un député Slovaque, Ivan Stafanec. Les questions fusent et ne sont pas toujours faciles. « Comment expliquez-vous que le système des spitzenkandidaten n’a pas fonctionné ? » « Quelle est votre responsabilité politique en vue du faible taux de participation aux élections européennes en Slovaquie ? ». Nous participons également à une visite du Conseil de l’Europe, une explication sur le médiateur européen (« European Ombudsman ») et terminons cette journée fructueuse par une photo de famille entre stagiaires sur la terrasse du bâtiment !

Habemus président !

L’évènement clé de notre visite est sans aucun doute l’élection du Président du Parlement européen. La question sur toutes les lèvres est en effet : « Qui remplacera Antonio Tajani à ce poste ? »

Le deuxième jour, nous nous installons donc à 9h dans la partie de l’hémicycle réservée aux visiteurs pour écouter le discours des quatre candidats en lice. Chacun et chacune s’exprime et s’enthousiasme dans sa langue nationale si bien que le président Tajani (soucieux des interprètes) doit les rappeler à l’ordre : « Ne parlez pas trop vite, s’il vous plaît ! ».

À notre surprise, l’élection de ne se fait pas électroniquement, mais par vote papier, ce qui prend du temps. Pour être élu, il faut obtenir la majorité absolue. Si aucun membre ne l’obtient après trois tours de scrutin, il en est tenu un quatrième, avec les deux candidats au plus grand score. À l’issue du 2e tour, c’est David Sassoli, ancien journaliste italien de la RAI et membre du groupe des Socialistes Démocrates qui est élu ! Tournée d’applaudissements générale.

 

Découverte de Strasbourg

Malgré notre horaire assez chargé, nous avons quand même eu l’occasion de découvrir la charmante ville qu’est Strasbourg ; Visite du quartier historique et pittoresque de la Petite France, découvertes gastronomiques et bien évidemment... aperçu de la cathédrale classée au patrimoine mondial !

Plus d'informations

David Sassoli est le nouveau président du Parlement européen
Faire un stage au Parlement européen?