PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 233kWORD 47k
1.6.2016
PE589.694v01-00
 
B8-1105/2016

déposée conformément à l’article 133 du règlement


sur l’énergie nucléaire


Dominique Bilde

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’énergie nucléaire  
B8‑1105/2016

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que l’énergie nucléaire emploie directement 120 000 personnes en France et que le total des emplois directs, indirects et induits serait de 410 000;

B.  considérant que le coût du nucléaire est actuellement le moins cher de toutes les énergies (uranium, transport, faible surface utilisée, etc.);

C.  considérant que les énergies renouvelables, comme l’énergie éolienne ou solaire, participent au dumping social et environnemental (provenance asiatique), sont ultra‑subventionnées et ne peuvent fonctionner en permanence car elles dépendent des aléas climatiques;

D.  considérant que d’autres énergies, comme les centrales à charbon et à lignite, sont très polluantes et causeraient près de 22 000 décès en Europe et 1 000 en France, émettant aussi plus de 300 millions de tonnes de CO2;

1.  demande à la Commission d’engager une étude claire et indépendante sur les avantages du nucléaire et les points à améliorer en termes de sécurité ou les investissements nécessaires à réaliser;

2.  demande à la Commission l’arrêt des subventions aux énergies renouvelables et aux autres énergies polluantes pour les réorienter vers des investissements nécessaires dans le nucléaire;

3.  charge son Président de transmettre la présente résolution, accompagnée des noms des signataires, à la Commission, au Conseil et aux États-membres.

Avis juridique