PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 236kWORD 47k
16.10.2017
PE611.527v01-00
 
B8-0587/2017

déposée conformément à l’article 133 du règlement intérieur


sur l’interdiction du commerce et de l’importation de l’hormone eCG


Sophie Montel, Florian Philippot

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’interdiction du commerce et de l’importation de l’hormone eCG  
B8‑0587/2017

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A.  considérant qu’il existe des fermes dites à «sang» dans plusieurs pays d’Amérique du Sud, tels que l’Argentine et l’Uruguay, dans lesquelles les juments sont maintenues dans des boxes dans l’objectif de leur prélever jusqu’à 10 litres de sang deux fois par semaine;

B.  considérant que ces prélèvements sanguins, qui font souffrir l’animal, sont réalisés en vue d’obtenir une hormone, l’eCG, secrétée par le placenta de la jument du 40e au 120e jour de gestation; que les juments sont avortées manuellement par les éleveurs et sans anesthésie lorsqu’elles ne secrètent plus cette hormone;

C.  considérant que l’hormone eCG est importée en Europe par les laboratoires européens mais aussi par certains élevages de cochons, bovins et moutons afin d’accroître le nombre de naissance et d’augmenter la production; que ces élevages intensifs font également énormément souffrir les animaux;

1.  demande à la Commission d'interdire le commerce et l’importation de l’hormone eCG.

Avis juridique