Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 17 décembre 2014 - Strasbourg Edition révisée

Règlement délégué (UE) de la Commission établissant un plan de rejets pour la mer Baltique (B8-0319/2014)
MPphoto
 
 

  Rachida Dati (PPE), par écrit. Assurer la soutenabilité économique du secteur de la pêche tout en préservant la durabilité des ressources halieutiques est un enjeu crucial d'un point de vue tant environnemental qu'économique. La décision du Conseil de réduire le total admissible des captures de 26 % en mer Celtique et de 22 % en Baltique orientale pour le stock de cabillaud en 2015 sont des mesures à même de protéger l'espèce. Dès lors, il m'a semblé qu'ajouter à ces mesures une réduction de la taille minimale de référence de conservation pour le cabillaud dans la mer Baltique serait faire peser un risque substantiel pour l'équilibre socio-économique du secteur de la pêche. C'est pourquoi j'ai rejeté ce règlement délégué de la Commission.

 
Avis juridique