Index 
 Previous 
 Next 
 Full text 
Debates
Wednesday, 7 October 2015 - Strasbourg Revised edition

11.1. Parliament's calendar of part-sessions – 2017
 

Ustne wyjaśnienia dotyczące głosowania

 
  
MPphoto
 

  Peter Jahr (PPE). Herr Präsident! Ich möchte hier nur sagen, dass ich mir bei dem parlamentarischen Kalender für 2017 etwas mehr Mut gewünscht hätte, etwas mehr Mut dahingehend, dass wir natürlich auch vereinbaren können, Sitzungen in Brüssel zugunsten von Sitzungen in Straßburg einzusparen. Denn ich denke ganz einfach, die Arbeit sollte effektiver organisiert werden, damit wir auch mehr Gelegenheit haben, die Probleme in den zuständigen Fachausschüssen umfangreich zu diskutieren. Ich bedauere das ausdrücklich. Ich sage aber nochmal: Es ist nicht aller Tage Abend. Vielleicht können wir dahingehend noch Verbesserungen erzielen. Mein Petitum wäre: Wenn wir schon hier in Straßburg zusammensitzen, sollten wir die Zeit nutzen und ab und zu mal ein Mini-Plenum in Brüssel zugunsten einer ordentlichen regulären Ausschusssitzung ausfallen lassen.

 
  
MPphoto
 

  Jonathan Arnott (EFDD). Mr President, our parliament in the United Kingdom sat for 142 days last year and it was criticised widely for only sitting for that amount of time, yet we in Brussels and Strasbourg, in the plenary and mini-plenary, sit for just five days a month, and on three of those days it is only for part of a day that we actually sit.

We end up with a debate in this Chamber in which speakers’ microphones are cut off after 60 seconds, 90 seconds or two minutes, and we have no way of expanding on a point; we have no way of properly challenging a speaker; we have no means of proper scrutiny of proposed legislation that comes through.

Surely it would make more sense to have sufficient time allocated for proper reasoned debate. And those who actually believe in the structures and institutions of this place should surely welcome that.

I think my 60 seconds is up!

 
  
MPphoto
 

  Peter van Dalen (ECR). Voorzitter, u moet mij eens even uitleggen wat we nu aan het doen zijn. Wat hier gebeurt, kan totaal niet. Ons werd geweigerd over het vergaderrooster van 2017 te stemmen omdat er geen amendementen waren. Wat gebeurt er nu? Er zijn stemverklaringen over een stemming die niet mocht plaatsvinden. Voorzitter, dit is totaal ondemocratisch. Ik was nog niet uitgesproken, Voorzitter. Ik vind het wel prettig als u even luistert naar mijn argument. Er worden hier stemverklaringen afgegeven over een stemming die niet mocht plaatsvinden. Dat is ondemocratisch. U moet het agenderen bij de Conferentie van fractievoorzitters dat wij gewoon moeten kunnen stemmen over dat vergaderrooster. Want als er geen amendementen zijn op dat vergaderrooster, moeten we gewoon over dat rooster kunnen stemmen. Dit klopt totaal niet. Dit is complete onzin. U moet dat aan de orde stellen op de Conferentie van fractievoorzitters.

 
  
 

Pisemne wyjaśnienia dotyczące głosowania

 
  
MPphoto
 
 

  Marie-Christine Arnautu (ENF), par écrit. ‒ J'ai voté en faveur du calendrier des sessions pour l'année 2017. L'enjeu principal de la proposition était le maintien ou non de Strasbourg comme siège du Parlement européen.

L'idée de faire de Bruxelles le siège unique du Parlement européen pose plusieurs problèmes.

D'une part, pourquoi faudrait-il que celui-ci soit à Bruxelles plutôt qu'à Strasbourg? On pourrait tout aussi bien plaider pour que le Parlement se réunisse seulement à Strasbourg où les groupes de pression sont moins présents. Le choix de Bruxelles comme siège unique contribuerait à centraliser davantage de l'Union européenne. Or la concentration des pouvoirs se fera nécessairement au détriment des États membres.

Quant au surcoût, il est souvent fortement exagéré. Les députés étant en permanence en déplacement (retour dans leur circonscription, missions diverses, etc.), les bénéfices attendues seraient finalement assez faibles. En outre, l'abandon de Strasbourg entraînerait un fort manque à gagner pour les habitants de Strasbourg et de nombreuses entreprises, sans compter les importants frais de déménagements et d'installation à Bruxelles.

Le calendrier proposé maintient le siège du Parlement européen à Strasbourg, j'ai donc voté pour.

 
  
MPphoto
 
 

  Jean Arthuis (ALDE), par écrit. ‒ Comme proposé par la conférence des Présidents de groupe, j'ai voté en faveur du calendrier proposé des périodes de session du Parlement.

 
  
MPphoto
 
 

  Zigmantas Balčytis (S&D), raštu. ‒ Pritariau 2017 m. Parlamento mėnesinių sesijų kalendoriui.

 
  
MPphoto
 
 

  Nicolas Bay (ENF), par écrit. ‒ J'ai validé ce calendrier qui, bien que donnant davantage d'importance aux "mini-sessions" de Bruxelles, ne remet pas en cause le siège de Strasbourg, qui se trouve contesté par les eurocrates les plus zélés.

 
  
MPphoto
 
 

  Hugues Bayet (S&D), par écrit. ‒ Il s'agissait, ici, de déterminer les dates de session plénière pour l'année 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Dominique Bilde (ENF), par écrit. – Ce calendrier retrace les dates de sessions parlementaires pour l’année 2017 adopté en conférence des Présidents. Il maintient la division entre les sessions plénières à Strasbourg (ce qui assure le maintien du siège) et les mini-sessions à Bruxelles. J’ai donc décidé de voter pour.

 
  
MPphoto
 
 

  José Blanco López (S&D), por escrito. He votado a favor de la adopción del calendario del Parlamento Europeo para 2017, conforme a la propuesta elaborada por los grupos políticos y los órganos de la Cámara.

 
  
MPphoto
 
 

  Steeve Briois (ENF), par écrit. ‒ Ce calendrier maintient la division entre les sessions plénières et les mini-sessions. Il assure donc le maintien du siège de Strasbourg. J'ai donc voté pour cette proposition.

 
  
MPphoto
 
 

  Gianluca Buonanno (ENF), per iscritto. ‒ Voto di astensione, nessuna novità di rilievo in vista per il 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Fabio Massimo Castaldo (EFDD), per iscritto. ‒ Purtroppo la proposta della Conferenza dei presidenti mantiene l'assurdo circo che si celebra ogni mese, quando i deputati europei si recano da Bruxelles a Strasburgo per le sedute in sessione plenaria. Mi sono perciò astenuto.

 
  
MPphoto
 
 

  Aymeric Chauprade (ENF), par écrit. ‒ J'ai voté pour cette proposition car le calendrier en question maintient la division entre la session plénière et la "mini-session". Il assure ainsi le maintien du siège du Parlement européen à Strasbourg.

 
  
MPphoto
 
 

  Λευτέρης Χριστοφόρου ( PPE), γραπτώς. ‒ Στηρίζουμε και εγκρίνουμε το χρονοδιάγραμμα των περιόδων συνόδων του Κοινοβουλίου 2017, ως έχει.

 
  
MPphoto
 
 

  Alberto Cirio (PPE), per iscritto. ‒ Il calendario del 2017 ricalca fondamentalmente quello del 2016 con le opportune modifiche. Certo: avrei preferito evitare di spendere soldi pubblici per andare a Strasburgo dodici volte anche nel 2017. È uno spreco, per di più ingiustificato e ingiustificabile, perché se voglio visitare Strasburgo (cosa che consiglio di fare perché la città mi sembra molto carina) non devo esservi costretto ma deve essere un piacere.

 
  
MPphoto
 
 

  Lara Comi (PPE), per iscritto. ‒ Con la presente confermo la mia approvazione del calendario del Parlamento europeo per l'anno 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Michel Dantin (PPE), par écrit. ‒ La présente décision vise à adopter le calendrier des travaux du Parlement européen et de ses périodes de session plénière pour l'année 2017. Je note que douze sessions plénières sont prévues à Strasbourg au même titre que cinq "mini-sessions" se déroulant à Bruxelles. Dans un contexte de réduction de l'activité législative européenne, en application des engagements de campagne du PPE et de Jean-Claude Juncker pour mieux légiférer, il convient de questionner le bien-fondé de ces mini-sessions et il ne faudrait pas qu'une telle pratique vienne à terme remettre en cause les sessions plénières strasbourgeoises, prévues dans les traités. Néanmoins, considérant que cette proposition de calendrier respecte comme l'année dernière la lettre des traités à cet égard, j'ai voté en faveur de ce calendrier mais je resterai attentif et vigilant sur cette question.

 
  
MPphoto
 
 

  Lorenzo Fontana (ENF), per iscritto. ‒ Voto con un'astensione in quanto trovo sinceramente imbarazzante che come Parlamento non possiamo scegliere sulla questione della doppia sede.

 
  
MPphoto
 
 

  Doru-Claudian Frunzulică (S&D), in writing. ‒ I voted in favour of the adoption of Parliament’s calendar of part-sessions for 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Arne Gericke (ECR), schriftlich. ‒ Ich habe heute für den Tagungskalender 2017 gestimmt. Gleichzeitig muss ich sagen, dass ich das unter Vorbehalt getan habe: Die im Welle-Plan offengelegten, mehrere hundert Millionen teuren Sanierungen der baufälligen Gebäude am Zweit-Arbeitsort Brüssel lehne ich entschieden ab! Solche Geldverschwendung ist dem Steuerzahler nicht zumutbar. Ich plädiere für einen baldmöglichen Komplettumzug des Europäischen Parlaments an unseren einzigen, wirklichen „single seat“: Straßburg!

 
  
MPphoto
 
 

  Ivan Jakovčić (ALDE), napisan. ‒ Glasao sam ZA prijedlog kalendara sjednica Parlamenta za 2017. godinu jer smatram da je prijedlog u skladu s potrebama i načinom rada Europskog parlamenta i njegovih zastupnika, odnosno službi i ostalih tijela.

 
  
MPphoto
 
 

  Jean-François Jalkh (ENF), par écrit. ‒ J'ai voté en faveur du calendrier des sessions pour l'année 2017. L'enjeu de la proposition était le maintien de Strasbourg comme siège du Parlement européen.

L'idée de faire de Bruxelles le siège unique du Parlement européen plusieurs problèmes.

D'une part, pourquoi faudrait-il que le siège soit à Bruxelles plutôt qu'à Strasbourg? On pourrait tout aussi bien plaider pour que le Parlement siège uniquement à Strasbourg où les groupes de pression sont moins présents. Le choix de Bruxelles comme siège unique contribuerait à centraliser davantage de l'Union européenne. Or la concentration des pouvoirs se fera nécessairement au détriment des États membres.

Quant au surcoût, il est souvent fortement exagéré. Les députés étant en permanence en déplacement (retour dans leurs circonscriptions, missions diverses, etc.), les bénéfices attendues seraient finalement assez faibles. En outre, l'abandon de Strasbourg entraînerait un fort manque à gagner pour les habitants de Strasbourg et de nombreuses entreprises, sans compter les importants frais de déménagements et d'installation à Bruxelles.

Le calendrier proposé maintient le siège du Parlement européen à Strasbourg, j'ai donc voté pour.

 
  
MPphoto
 
 

  Marc Joulaud (PPE), par écrit. ‒ J'ai voté en faveur du calendrier des périodes de session plénière du Parlement européen pour l'année 2017. Ce calendrier est en accord avec les exigences des traités européens dans la mesure où les 12 sessions parlementaires à Strasbourg sont maintenues.

Ce calendrier a été adopté à une large majorité, ce dont je me félicite.

 
  
MPphoto
 
 

  Barbara Kappel (ENF), schriftlich. ‒ Der neue Kalender ist dem Arbeitspensum angemessen und schafft genügend Raum, sich mit den zu bearbeitenden Vorschlägen eingehend zu befassen. Ich stimme deshalb für den Kalender für 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Giovanni La Via (PPE), per iscritto. – Abbiamo quest'oggi approvato il calendario delle sessioni plenarie per il 2017. L'aver già predisposto un calendario delle attività riconferma l'efficienza del massimo organo rappresentativo europeo, e ci consente di organizzare al meglio il nostro mandato parlamentare. Tuttavia, colgo l'occasione per puntualizzare che sono un convito sostenitore della campagna a favore del cosiddetto single seat, ossia una sede unica per questo Parlamento, a Bruxelles. Una sede unica comporterebbe minori costi di gestione, con un risparmio annuale di circa 180 milioni di euro, e una diminuzione delle emissioni di CO2 dovute al trasporto di persone e documenti.

 
  
MPphoto
 
 

  Marine Le Pen (ENF), par écrit. ‒ Dans son arrêt du 13 décembre 2012, la Cour a annulé le vote du 9 mars 2011 de ce Parlement concernant le calendrier des périodes de sessions de 2012 et 2013, lors d'une affaire portée devant la Cour par la République française et le Grand-Duché du Luxembourg.

Selon l'arrêt de la Cour de justice, les "12 périodes de sessions plénières ordinaires" doivent être de durée équivalente.

La Cour de justice a rappelé que seuls les États membres ont la compétence juridique de changer le siège des institutions. C’est donc à juste titre que le Président a jugé irrecevable l’amendement du groupe ECR visant à déstabiliser Strasbourg en tant que siège du Parlement européen.

 
  
MPphoto
 
 

  Javi López (S&D), por escrito. ‒ He votado a favor del calendario de los periodos parciales de sesiones del Parlamento para 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Ivana Maletić (PPE), napisan. ‒ Parlament donosi odluku o godišnjem rasporedu rada na temelju prijedloga Konferencije predsjednika. Podržala sam prijedlog Konferencije predsjednika za kalendar sjednica Europskog parlamenta za 2017. godinu u kojoj će se održati njih 17.

 
  
MPphoto
 
 

  Andrejs Mamikins (S&D), rakstiski. ‒ Pilnībā atbalstīju šo viennozīmīgi svarīgo un nepieciešamo priekšlikumu, jo mums – eirodeputātiem – jābūt saprotamam, kā mēs strādāsim pēc veseliem diviem gadiem. Tas ir it īpaši svarīgi, lai mēs varētu efektīvāk strādāt eiropiešu labā.

Lai dzīvo Eiropas Savienība, lai dzīvo Eiropas Parlaments, lai dzīvo Martins Šulcs!

 
  
MPphoto
 
 

  Νότης Μαριάς ( ECR), γραπτώς. ‒ Καταψηφίζω το χρονοδιάγραμμα των περιόδων συνόδων του Κοινοβουλίου για το 2017, διότι το εν λόγω χρονοδιάγραμμα, παρότι προωθεί με επάρκεια και πληρότητα τις νομοθετικές και λοιπές κοινοβουλευτικές δραστηριότητας του Ευρωπαϊκού Κοινοβουλίου, εντούτοις λειτουργεί αποκλειστικά με βάση τις θρησκευτικές αργίες της Καθολικής Εκκλησίας και δεν λαμβάνει υπόψη τις θρησκευτικές αργίες των Ορθόδοξων Εκκλησιών, όπως καθορίζονται ειδικότερα από το Οικουμενικό Πατριαρχείο Κωνσταντινουπόλεως, παρότι σημαντικός αριθμός βουλευτών αλλά και υπαλλήλων του ΕΚ είναι χριστιανοί ορθόδοξοι και, ως εκ τούτου, υφίστανται διακρίσεις εν προκειμένω κατά την ενάσκηση των θρησκευτικών τους πεποιθήσεων, ιδίως σε σχέση με την εορτή του Πάσχα.

 
  
MPphoto
 
 

  David Martin (S&D), in writing. ‒ I regret that once more the calendar foresees Parliament being in Strasbourg for 12 weeks.

 
  
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL), par écrit. ‒ La détermination du calendrier de ses sessions est l'une des attributions du Parlement.

Fait exceptionnel, dans le calendrier proposé pour 2017 les commémorations nationales importantes sont respectées. Il ne propose de sessions, ni le 8 mai, jour de la capitulation des armées nazies, ni le 14 juillet, commencement révolutionnaire de l'ère moderne, ni le 11 novembre jour de la défaite de l'impérialisme allemand. Je vote pour et j'encourage vivement cette nouvelle attitude respectueuse de l'histoire.

 

 
  
MPphoto
 
 

  Joëlle Mélin (ENF), par écrit. ‒ L'enjeu de la proposition était le maintien de Strasbourg comme siège du Parlement européen.

L'idée de faire de Bruxelles le siège unique du Parlement européen plusieurs problèmes.

D'une part, pourquoi faudrait-il que le siège soit à Bruxelles plutôt qu'à Strasbourg? On pourrait tout aussi bien plaider pour que le Parlement siège uniquement à Strasbourg où les groupes de pression sont moins présents. Le choix de Bruxelles comme siège unique contribuerait à centraliser davantage de l'Union européenne. Or la concentration des pouvoirs se fera nécessairement au détriment des États membres.

Quant au surcoût, il est souvent fortement exagéré. Les députés étant en permanence en déplacement (retour dans leurs circonscriptions, missions diverses, etc.), les bénéfices attendues seraient finalement assez faibles. En outre, l'abandon de Strasbourg entraînerait un fort manque à gagner pour les habitants de Strasbourg et de nombreuses entreprises, sans compter les importants frais de déménagements et d'installation à Bruxelles.

Le calendrier proposé maintient le siège du Parlement européen à Strasbourg,

J'ai voté pour.

 
  
MPphoto
 
 

  Nuno Melo (PPE), por escrito. ‒ Votei favoravelmente a presente proposta por considerar o calendário para 2017 apresentado, adequado às exigências legislativas.

 
  
MPphoto
 
 

  Roberta Metsola (PPE), in writing. ‒ I chose to support the proposed dates for part-sessions and finalise the days set for plenary duties next year. This is essential to help with the planning of Members’ activities.

 
  
MPphoto
 
 

  Marlene Mizzi (S&D), in writing. ‒ I am in agreement with the proposed Parliament calendar of part sessions in 2017 and that is why I have voted in favour.

 
  
MPphoto
 
 

  Csaba Molnár (S&D), írásban. ‒ A 2017. évi ülésnaptár a megszokott, a Parlament által évről-évre jóváhagyott ülésezési rendet követi. A javaslatot elfogadtam.

 
  
MPphoto
 
 

  Sophie Montel (ENF), par écrit. – Ce calendrier maintient la division entre sessions plénières et mini-sessions et donc le siège du Parlement européen à Strasbourg. J’ai donc voté pour ce texte.

 
  
MPphoto
 
 

  Nadine Morano (PPE), par écrit. ‒ J’ai voté en faveur de l’adoption du calendrier de travail du Parlement européen pour 2017. Il sera composé de douze séances plénières à Strasbourg et cinq à Bruxelles. Ce calendrier conforte le rôle prédominant du siège de Strasbourg, constamment défendu par la délégation PPE française dont je fais partie. En dehors des sessions plénières, les députés européens travaillent en commissions à Bruxelles. Ces commissions élaborent, amendent et adoptent des propositions législatives et des rapports d'initiative. Les députés y examinent les propositions de la Commission et du Conseil et rédigent des rapports qui seront soumis au vote en plénière. Des semaines dédiées aux activités parlementaires en circonscription sont également prévues au calendrier. Ces semaines dites "vertes" permettent aux députés de se rendre sur le terrain à l'écoute de leurs concitoyens, comme je le fais régulièrement dans la circonscription du Grand-Est.

 
  
MPphoto
 
 

  Victor Negrescu (S&D), in writing. ‒ I have voted for the new calendar of Parliament’s part-sessions for 2017.

 
  
MPphoto
 
 

  Marijana Petir (PPE), napisan. ‒ Podržavam prijedlog kalendara sjednica Parlamenta za 2017. godinu. Pravovremeno sastavljanje kalendara Europskog parlamenta je bitno zbog dobrog funkcioniranja Parlamenta. Veliki obujam posla i obaveze europskih zastupnika zahtijeva dobro planiranje te je bitno da kalendar sjednica i drugih povezanih aktivnosti bude kvalitetno određen.

Ponekad se Europski parlament čini dalekim i apstraktnim za mnogobrojne građane Europe. Upravo aktivnosti zastupnika na terenu taj rad mogu učiniti transparentnijim i bližim biračima. Zastupnicima je zato nužno da dovoljno rano imaju predviđene rasporede održavanja sjednica odbora, političkih grupa i ostalih parlamentarnih aktivnosti kako bi mogli planirati aktivnosti u svojim izbornim jedinicama.

 
  
MPphoto
 
 

  Florian Philippot (ENF), par écrit. ‒ Ce calendrier maintient la division entre sessions plénières et mini-sessions et donc le siège du Parlement européen à Strasbourg. J’ai donc voté pour ce texte.

 
  
MPphoto
 
 

  Tonino Picula (S&D), napisan. ‒ Podržavam prijedlog Kalendara sjednica za 2107. godinu budući da ispunjava sve protokolom predviđene uvjete.

 
  
MPphoto
 
 

  Jiří Pospíšil (PPE), písemně. ‒ Jsem realista, a proto jsem přesvědčen, že schválení pouze jednoho sídla Evropského parlamentu je za současného právního stavu velmi málo pravděpodobné. Na druhou stranu je třeba zvažovat návrhy na snížení nákladů na pravidelné stěhování Evropského parlamentu. I z tohoto důvodu bych se nebránil o předložených návrzích na změnu harmonogramu práce EP hlasovat na plenární schůzi.

 
  
MPphoto
 
 

  Franck Proust (PPE), par écrit. ‒ Le Parlement européen a adopté le nouveau calendrier des périodes de sessions pour l'exercice 2017. Ce calendrier s'inscrit dans la continuité des calendriers précédents et prend en compte les exigences du travail des parlementaires.

 
  
MPphoto
 
 

  Inmaculada Rodríguez-Piñero Fernández (S&D), por escrito. ‒ He votado a favor de la adopción del calendario del Parlamento Europeo para 2017, conforme a la propuesta elaborada por los grupos políticos y los órganos de la Cámara.

 
  
MPphoto
 
 

  Claude Rolin (PPE), par écrit. ‒ J'ai voté en faveur de ce calendrier 2017 proposé par la Conférence des présidents, qui fixe les périodes et les lieux des différentes sessions.

La définition de ce calendrier permettra de travailler de façon efficace en alternant les semaines de commissions parlementaires, de réunions de groupe et de sessions plénières.

 
  
MPphoto
 
 

  Siôn Simon (S&D), in writing. ‒ We need to have an organised Parliamentary calendar, and the way that this has been presented allows me to carry out my parliamentary tasks and duties, while giving me sufficient time to stay in touch with the West Midlands.

 
  
MPphoto
 
 

  Davor Škrlec (Verts/ALE), napisan. ‒ Ovo obrazloženje glasovanja nastaje kao kritika postojećem sustavu vrednovanja rada zastupnika u Europskom parlamentu isključivo na osnovu statističkog broja parlamentarnih aktivnosti potenciranog u Hrvatskoj, a koji zapravo ne odražava stvarnu kvalitetu i količinu rada, učinkovitost te ponajviše uspjeh zastupničkog djelovanja.

 
  
MPphoto
 
 

  Ελευθέριος Συναδινός (NI), γραπτώς. ‒ Τηρείται ο κανονισμός.

 
  
MPphoto
 
 

  Pavel Telička (ALDE), in writing. ‒ I voted in favour of Parliament’s calendar of part-sessions for 2017 which organises the work of the European Parliament for 2017

 
  
MPphoto
 
 

  Ruža Tomašić (ECR), napisan. ‒ Nisam podržala kalendar sjednica za 2017. godinu koji je predložila Konferencija predsjedništva jer se njime i dalje predlaže održavanje sjednica u trajanju od četiri dana u Strasbourgu. Naime, 12 puta godišnje djelatnici Europskog parlamenta putuju u Strasbourg samo zbog plenarnih sjednica, koje bi se jednostavno mogle održavati u Bruxellesu, gdje postoje svi uvjeti za to.

Budući da od samog ulaska u Europski parlament podržavam inicijativu Singleseat, i u ovom izvješću podržala sam amandman kojim zastupam stav o potrebi ukidanja prakse plenarnih zasjedanja u Strasbourgu, koji ističe da velika većina zastupnika također podržava navedenu inicijativu.

S obzirom na ogromne troškove prijevoza i boravka u Strasbourgu te štetan utjecaj na okoliš, smatram da su to realni zahtjevi kojima bi se mogli uvelike smanjiti troškovi rada ove institucije.

 
  
MPphoto
 
 

  Romana Tomc (PPE), pisno. ‒ Razpored delnih zasedanj Parlamenta za leto 2017 sem podprla, saj gre za tehnično poročilo, ki bo omogočilo nemoteno delovanje našega dela in dela celotnega Evropskega parlamenta.

 
  
MPphoto
 
 

  Mylène Troszczynski (ENF), par écrit. ‒ Le calendrier maintient la division entre les sessions plénières et les mini-sessions ce qui assure donc le maintien du Parlement de Strasbourg. J'ai donc voté pour.

 
  
MPphoto
 
 

  István Ujhelyi (S&D), írásban. ‒ A szokásos rendben előkészített 2017-es év ülésnaptárát elfogadtam. Az eljárás követi az elmúlt évek gyakorlatát.

 
  
MPphoto
 
 

  Ivo Vajgl (ALDE), in writing. ‒ I voted in favour of the 2017 calendar of EP part-sessions to be held in Brussels and Strasbourg. It is just a formal procedure to adopt the dates on which the part-sessions will be held and I did not have any objections against the suggested dates.

 
  
MPphoto
 
 

  Miguel Viegas (GUE/NGL), por escrito. ‒ Sobre o calendário nada temos a observar, uma vez que o mesmo decorre dos Tratados e da necessidade de dar sequência a todo o processo formal que lhe está associado.

 
  
MPphoto
 
 

  Beatrix von Storch (ECR), schriftlich. ‒ Dem Sitzungskalender stimmte ich zu.

Meine ECR-Fraktion reichte einen Änderungsantrag ein, um die Sitzungswoche in Straßburg auf drei Tage zu beschränken. Das EP ist zu zwölf monatlichen Plenarsitzungen in Straßburg verpflichtet. Deren Dauer ist jedoch nirgendwo vorgegeben. Seit Legislaturperioden wird hingenommen, dass das Plenum erst am späten Montagnachmittag beginnt und am Donnerstagmittag endet. Parlamentspräsident Martin Schulz beschied dennoch ohne Begründung, über unseren ECR-Änderungsantrag auf Verkürzung der Aufenthaltsdauer nicht abstimmen zu lassen. Einzig der EU-Vertrag zwingt uns noch, den teuren Reisezirkus aufrechtzuerhalten. Die EU fördert institutionell den Leerstand von 200.000 qm Bürofläche in mehreren Gebäuden an 300 Tagen für Zusatzkosten von 180 Mio. Euro jährlich. Deswegen schlug ich als erstes Mitglied überhaupt vor, dass wir das EP in Straßburg vorübergehend zu einer Aufnahmestelle für Migranten und Flüchtlinge im deutsch-französischen Grenzgebiet machen. Kommissions-Vizepräsident Frans Timmermans sagte: „I want to thank this Parliament for its leadership in this issue“. Dann bitte, nehmen wir das ernst! Anstatt Privatpersonen enteignen zu wollen, sollten wir das leerstehende EU-Parlament in Straßburg als Aufnahmestelle für Flüchtlinge nutzen. Über dem Plenarsaal sind mindestens 750 Einzelzimmer frei, denn jedes Abgeordnetenbüro hat ein eigenes Bett und eine eigene Dusche/Toilette. Und in Brüssel besteht bereits eine voll funktionsfähige Parlamentsstruktur.

 
Legal notice