Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 16 décembre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Prolongation du mandat du président de l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) (A8-0346/2015 - Roberto Gualtieri)
MPphoto
 
 

  Marie-Christine Arnautu (ENF), par écrit. ‒ Je me suis opposée à la reconduction pour cinq ans de Steven Maijoor à la tête de l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF).

Ce dernier s'est en effet illustré par sa proximité avec la City. Par exemple, il a repoussé d'une année l'implémentation de la directive EMIR et, actuellement, il retarde l'entrée en vigueur de MiFID 2.

En faisant ainsi traîner les choses, l'AEMF joue le jeu des opérateurs de marché londoniens qui refusent toute régulation de marché.

 
Avis juridique