Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 2 février 2016 - Strasbourg Edition révisée

Accord sur la coopération entre Eurojust et l'Ukraine (A8-0007/2016 - Sylvia-Yvonne Kaufmann)
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL), par écrit. ‒ Cet accord autorise la coopération entre Eurojust, l’agence européenne pour la coopération judiciaire, et l'Ukraine. Il prévoit l'échange de données entre États afin notamment de lutter contre la criminalité organisée et le terrorisme et facilite la coordination des enquêtes et poursuites engagées dans les États. Quand il faut des années à certains pays tiers pour négocier des accords de coopération, pour l'Ukraine tout va bien plus vite. Tout est bon à renforcer un jeu anti-Russie inepte, y compris avec un pays dont le système judiciaire est particulièrement faillible, corrompu et au service d'une oligarchie bien installée appuyée par des néo-nazis. En outre, le Parlement est ici simplement consulté et la décision sera de toute façon appliquée, énième preuve du semblant de démocratie européenne. Je vote contre.

 
Avis juridique