Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 6 juillet 2016 - Strasbourg Edition révisée

Étiquetage de l'efficacité énergétique (A8-0213/2016 - Dario Tamburrano)
MPphoto
 
 

  Robert Rochefort (ALDE), par écrit. ‒ J’ai soutenu la résolution sur l’étiquetage de l'efficacité énergétique visant à mettre à jour et à rendre plus efficace la législation existante en la matière. Fournir des informations exactes et comparables sur la consommation d’énergie des produits liés à l’énergie via un étiquetage clair et efficace est important afin de permettre aux consommateurs de choisir des produits plus économes en énergie.

Nous proposons dès lors de revenir à l’échelle de A à G avec un dégradé de couleurs allant du vert foncé au rouge qui, selon plusieurs études, est la mieux comprise par les consommateurs. L’étiquette devrait contenir des informations sur la classe d'efficacité énergétique du modèle de produit et sa consommation absolue en kWh pour une période de temps donnée. Nous recommandons également l’affichage d’un code QR afin de faciliter l’accès à un site internet recueillant des informations sur les produits concernés.

Enfin, il est important que ce système soit accompagné d’une surveillance du marché accrue, de campagnes d’information éducatives et promotionnelles sur l’étiquetage énergétique, d’une étroite coopération avec les fournisseurs et les revendeurs ainsi que d’un échange de bonnes pratiques.

 
Avis juridique