Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 14 décembre 2016 - Strasbourg Edition révisée

Accord entre l'Union européenne et la Norvège concernant l'accès réciproque aux activités de pêche dans le Skagerrak (résolution) (A8-0320/2016 - Jørn Dohrmann)
MPphoto
 
 

  Marine Le Pen (ENF), par écrit. ‒ Je me suis abstenue sur la résolution concernant l’accord entre l'Union européenne et la Norvège sur l'accès réciproque aux activités de pêche dans le Skagerrak. Le texte exprime certaines réserves du Parlement européen par rapport à cet accord avec la Norvège. Il rappelle ainsi que l'accès au marché intérieur pour tout pays tiers doit se fonder sur la réciprocité. Dans le cas de la Norvège, il est demandé à la Commission de faire pression sur ce pays pour que les droits de douane sur l'agriculture, les produits alimentaires et la pêche qu’il impose à l'Union européenne n’aillent pas à l’encontre des principes du libre-échange. C’est cet aspect qui pose problème, car on ne peut pas reprocher à la Norvège de protéger son marché intérieur pour préserver son économie et ses emplois. Je n’ai toutefois pas voté contre le projet de résolution car ce protectionnisme norvégien se fait en l’occurrence au détriment des États membres de l’Union...

 
Avis juridique