Seznam 
 Předchozí 
 Další 
 Úplné znění 
Rozpravy
Pondělí, 3. července 2017 - Štrasburk Revidované vydání

2. In memoriam
Videozáznamy vystoupení
PV
MPphoto
 

  Le Président. – Chers collègues, je voudrais commencer cette session des travaux parlementaires par une pensée pleine d’émotion et de reconnaissance pour Simone Veil, une grande figure de notre époque qui a marqué l’histoire de l’Europe et qui a apporté une contribution fondamentale au développement de notre Parlement.

Simone Veil appartient à cette génération des grands esprits, dont Helmut Kohl, qui nous a quittés il y a quelques jours, faisait également partie. Première Présidente de ce Parlement élu au suffrage universel direct, Simone Veil a accompagné le jeune Parlement dans ses premiers pas, l’a orienté dans la bonne direction et a jeté les bases de son évolution future. Elle a toujours voulu un Parlement politique. Voici ce qu’elle disait lors de son premier discours en tant que Présidente: «La voix de notre Assemblée, forte de sa légitimité, portera dans toutes les instances de la Communauté, et notamment au niveau le plus élevé de la décision politique.»

Grande est notre dette envers cette grande femme, dont la mémoire sera honorée demain dans ce même hémicycle. Je vous demande de vous joindre à moi pour une minute de silence en sa mémoire.

 
  
MPphoto
 

   Vi informo altresì che domani, alle ore 12.00, avrà luogo in questo Emiciclo un omaggio a Simone Veil. I voti inizieranno quindi dopo la commemorazione.

Informo anche che i deputati che parteciperanno ai funerali, che avranno luogo mercoledì alle ore 10.30, a Parigi, saranno giustificati per la loro assenza in Aula.

 
  
MPphoto
 

  Terry Reintke (Verts/ALE). – Mr President, I want to remind all my colleagues that the German Bundestag took an absolutely historic decision last Friday. Finally, Germany joined those EU Member States which have open marriage for same-sex couples.

This is a historic moment, and as a German citizen and a member of the LGBTI community, I want to thank every single Member of this Parliament who has fought in recent years to make this possible. Were it not a Member State of the European Union, Germany probably would not be at that this stage right now. So thank you very much – for equality and for diversity.

Love is unstoppable!

(Applause)

 
  
MPphoto
 

  Franck Proust, au nom du groupe PPE. – Monsieur le Président, permettez-moi, à mon tour, et très brièvement, en cette ouverture de séance plénière, ici à Strasbourg, dans ce Parlement qui fait battre le cœur de la démocratie européenne, de rendre un hommage, comme vous l’avez fait, au nom de la délégation française du groupe PPE, que je préside, à Mme Simone Veil, femme d’État française, profondément européenne, qui nous a quittés la semaine dernière.

Son âme restera gravée à jamais dans nos cœurs et nos mémoires, et son œuvre devra guider nos actions.

Enfermée dans les camps de la mort à Auschwitz, en 1944, à l’âge de 16 ans, rescapée des atrocités de la Shoah, Simone Veil incarne le courage et symbolise l’espoir. Son destin l’a amenée au dépassement de l’idéologie et des clivages politiques, en défendant, sans relâche et contre les conservatismes, les droits des femmes.

Animée par la liberté, Simone Veil n’a jamais renoncé face aux obstacles parfois les plus cruels. Femme de paix, car victime du drame de la guerre, Mme Veil a œuvré avec une ténacité unique pour une Europe politique rassemblant les peuples dans leur diversité. Soyons fiers de passer chaque jour la porte de cette institution qu’elle a présidée entre 1979 et 1982. Soyons surtout à la hauteur de ce qu’a entrepris pendant une vie Mme Simone Veil.

Les terribles conflits qui persistent dans certaines régions du monde nous rappellent la valeur inestimable de la paix. Cette paix sur notre continent, nous la devons à de grandes femmes et de grands hommes. Simone Veil en fera partie, à jamais. Son talent et sa volonté politique pour construire l’Europe nous obligent.

Nos sociétés perdent des repères et des symboles devant l’immédiateté de l’information et du savoir. Mais, si les paroles passent, les actes restent. Mme Veil a su, tout au long d’une carrière au service des citoyens, allier la force du verbe à la concrétisation du changement.

Demain, vous l’avez dit, Monsieur le Président, un hommage officiel sera rendu par cette Assemblée à Mme Veil; mais j’ai souhaité, dès l’ouverture de nos travaux, saluer le parcours de cette grande dame: avec une émotion, je vous l’avoue, que je ne pensais pas pouvoir ressentir un jour sur les bancs de cet hémicycle.

 
  
MPphoto
 

  Nathalie Griesbeck, au nom du groupe ALDE. – Monsieur le Président, au nom du groupe de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe, je voudrais m’associer à la fois à vos propos, à la cérémonie officielle qui sera rendue à la mémoire de cette grande et lumineuse femme que fut Simone Veil, aux propos de mes collègues français, mais aussi de tous les Européens qui, à travers sa disparition, saluent une femme symbolique du XXe siècle. Par-delà les tourments les plus épouvantables que ce siècle a pu faire naître avec la Shoah, à travers sa personnalité lumineuse ainsi que ce qu’elle représente pour le XXe siècle, Simone Veil a été à la fois une femme politique mais aussi une femme tout court, qui a su allier ses valeurs, son exigence, sa volonté, sa détermination avec un caractère marqué et fort, et qui a été la première femme Présidente de notre Parlement européen.

Elle a porté dans mon pays des valeurs qui ont été répercutées au-delà de la France, qui sont celles des droits de l’homme et des droits de la femme à travers les textes qu’elle a soutenus.

Je suis heureuse qu’au cœur du Parlement européen un hommage soit rendu à cette femme lumineuse, à la fois de la part de tous les citoyens européens, mais évidemment aussi des Français et des membres de mon groupe parlementaire, auquel elle appartenait.

 
  
MPphoto
 

  Christine Revault D’Allonnes Bonnefoy, au nom du groupe S&D. – Monsieur le Président, je vous remercie pour cet hommage. Je rejoins ce qu’ont dit mes collègues, M. Proust et Mme Griesbeck. Je voudrais indiquer que Simone Veil, au-delà de son parcours politique, a su rassembler et a fait énormément pour l’Europe et pour la connaissance de l’Europe en France.

Elle a aussi fait énormément pour les droits des femmes. Je pense notamment à la question de l’avortement, qui est autorisé et légal. C’était un combat dans un moment extrêmement dur, un combat pour lequel nous, socialistes et démocrates, continuons à honorer sa mémoire en faisant en sorte que ce combat ne soit pas vain, ne soit pas terminé et puisse bénéficier à l’ensemble des Européennes.

Nous saluons donc sa mémoire.

 
  
 

Presidente – Evidentemente il segno lasciato da Simone Veil anche in questa Assemblea è talmente forte che molti deputati hanno voluto ricordarla.

 
  
MPphoto
 

  Ulrike Lunacek, au nom du groupe Verts/ALE. – Monsieur le Président, je voudrais aussi, au nom du groupe Verts/ALE, vous remercier, ainsi que nos collègues, pour l’hommage que vous avez rendu à Mme Veil. Elle était une femme très importante pour les droits des femmes sur ce continent, en particulier en France, mais elle a aussi été un symbole pour les autres pays. Je tiens donc à lui rendre hommage pour ce qu’elle a fait pour les femmes et aussi pour l’Europe.

 
  
MPphoto
 

  Presidente. – Vi ricordo che domani ci sarà una celebrazione ufficiale in quest'Aula.

 
  
MPphoto
 

  Patrizia Toia (S&D). – Signor Presidente, onorevoli colleghi, pochissimi minuti per dire a quest'Aula, che molte volte si è dimostrata solidale e attenta alle difficoltà che alcuni Stati membri stanno vivendo sul tema dell'immigrazione, qual è la situazione che noi stiamo vivendo. Nella scorsa settimana, in due giorni sono arrivate in Italia 12 000 persone. Nei giorni successivi, in un solo giorno, 5 000 persone ancora. È questo il ritmo d'arrivo.

Ora, noi abbiamo scelto la strada dell'accoglienza, ma siamo a un punto di grande difficoltà. Chiediamo perciò a tutti i colleghi, ai loro paesi e ai loro governi e al Consiglio che davvero si esprima la voce dell'Europa, in termini di solidarietà e di unità, per un paese come il mio che continua nella via della solidarietà, dell'accoglienza, della salvezza delle vite umane, ma si trova in una situazione di grande disagio e difficoltà.

Penso che questa sia una voce, come quella della Grecia, che non può rimanere inascoltata, in un Parlamento come questo che rappresenta davvero la volontà dei popoli in nome di quella solidarietà che ci fa essere europei. Abbiamo parlato di Simon Veil, di quei valori, di quel progetto. Questa è una delle situazioni in cui quel progetto è messo alla prova: resisterà o sarà invece schiacciato?

 
  
MPphoto
 

  Presidente. – Quest'Aula avrà la possibilità di discuterne in occasione dell'intervento di presentazione del programma della Presidenza estone. Ho già parlato con il primo ministro Ratas, il quale mi ha assicurato che la questione immigrazione è una questione europea, così come sempre sottolineato da questo Parlamento.

 
Právní upozornění