Показалец 
 Назад 
 Напред 
 Пълен текст 
Разисквания
Понеделник, 5 февруари 2018 г. - Страсбург Редактирана версия

3. In memoriam
Видеозапис на изказванията
PV
MPphoto
 

  Le Président. – La semaine dernière, nous avons eu la tristesse d’apprendre le décès de notre collègue Édouard Ferrand.

Élu au Parlement européen en 2014, il a été chef de la délégation du Front national au sein de l’ENF et a siégé dans la commission de l’agriculture et du développement rural ainsi que dans la commission parlementaire mixte avec la Turquie.

M. Ferrand nous a quittés à la suite d’une maladie qu’il a voulu garder jusqu’à la fin dans une discrétion absolue et face à laquelle il a fait preuve d’une grande dignité. Il laisse une épouse et cinq jeunes enfants.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec lui, l’année passée, lors de la visite dans les zones touchées par le tremblement de terre en Italie, où il représentait son groupe. Même si je ne partageais pas ses idées ni sa vision de l’Europe, je me souviens qu’il défendait avec conviction sa position politique.

Au nom du Parlement, je souhaite exprimer les condoléances les plus sincères à sa famille, à son épouse, à ses enfants et à tous ceux qui lui ont été proches au cours de sa vie et qui, aujourd’hui, pleurent sa disparition.

Je vous invite à vous joindre à moi pour observer une minute de silence.

(L’Assemblée, debout, observe une minute de silence)

****

 
  
MPphoto
 

  Cécile Kashetu Kyenge (S&D). – Signor Presidente, onorevoli colleghi, chiedo a quest'Aula: si può essere bersaglio della follia e dell'odio solo a ragione del colore della propria pelle? Sparare da un'auto in corsa e colpire indiscriminatamente più neri possibile. Ecco il risultato di chi incita alla superiorità razziale, di chi instilla paura nei cittadini, di chi usa e propone la sua offerta politica fomentando l'odio. Il mio sostegno da quest'Aula a tutte le vittime dell'odio, indipendentemente dal colore della loro pelle.

 
  
MPphoto
 

  Presidente. – Grazie, onorevole Kyenge. Quello che è accaduto a Macerata, in Italia, è qualche cosa di inaccettabile e di inammissibile che tutti quanti noi condanniamo con fermezza e senza alcuna esitazione.

 
Последно осъвременяване: 28 март 2018 г.Правна информация