Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 7 février 2018 - Strasbourg Edition révisée

Objection à un acte délégué: Ajout de Sri Lanka, de Trinité-et-Tobago et de la Tunisie sur la liste des pays tiers à haut risque (B8-0074/2018) (vote)
MPphoto
 

  Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL). – Madame la Présidente, je suis l’auteure de l’objection et Mme la Commissaire vient de prendre la parole.

Je voudrais juste dire à nos collègues que Mme la Commissaire n’a rien ajouté par rapport à ce que nous a dit la Commission en réunion commune LIBE-ECON et en plénière lundi soir.

Je voudrais ajouter que la question n’est pas les sanctions...

(La Présidente coupe le micro de l’oratrice)

C'est une pression inadmissible de la Commission sur le vote!

(La Présidente retire la parole à l’oratrice)

 
Dernière mise à jour: 8 avril 2019Avis juridique