Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 1 mars 2018 - Bruxelles Edition révisée

Union bancaire - Rapport annuel 2017 (débat)
MPphoto
 

  Thierry Cornillet, au nom du groupe ALDE. – Monsieur le Président, Monsieur le rapporteur, Monsieur le Vice-Président, l’union bancaire est une jeune mais une très bonne invention. Il est utile d’en rappeler les objectifs fondamentaux: garantir la solidité des banques et leur capacité à résister à des crises futures, éviter le recours à l’argent du contribuable lorsque ces banques sont en difficulté, harmoniser les règles et, dernier objectif mais non des moindres, renforcer la stabilité financière de la zone euro et, par voie de conséquence, celle de l’Union européenne.

La mise en place du mécanisme de surveillance unique et du mécanisme de résolution unique est récente, elle est donc perfectible. Il y a notamment des marges de progression en matière de transparence, de prévisibilité ou de lisibilité des décisions.

Le troisième pilier de cette union bancaire, c’est le système européen d’assurance des dépôts. Le travail sur celui-ci est nécessaire, même s’il faut prendre le temps d’y réfléchir. Il est utile d’arriver à un système qui incite les banques à la vertu – le rapporteur l’a rappelé tout à l’heure – et garantisse la stabilité du système au bénéfice de tous.

Je rappelle aussi que l’union bancaire est ouverte même à ceux qui n’ont pas encore l’euro comme monnaie. Certains membres qui ne font pas encore partie de la zone euro hésitent, je n’hésite pas à leur dire: venez, vous êtes les bienvenus pour participer activement au renforcement de la stabilité financière et donc, par voie de conséquence, de la stabilité de l’Union européenne toute entière.

 
Dernière mise à jour: 17 mai 2018Avis juridique