Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 18 avril 2018 - Strasbourg Edition révisée

Décharge 2016 (débat)
MPphoto
 

  Claude Rolin, rapporteur pour avis de la commission de l’emploi et des affaires sociales. – Monsieur le Président, en tant que rapporteur de la commission de l’emploi et des affaires sociales, je souhaite saluer le travail des agences tripartites que sont Eurofound, EU-OSHA et Cedefop.

Ces agences sont des outils précieux pour l’élaboration des politiques européennes et nous l’avons vu dans notre travail. Elles ont une particularité sur laquelle je souhaite insister: elles sont gérées de manière tripartite, c’est-à-dire qu’elles permettent la participation active des États mais aussi des partenaires sociaux, à savoir les représentants patronaux et les représentants syndicaux. Dans nos différents avis, mes collègues et moi-même sommes unanimes: il est indispensable de préserver la nature tripartite de ces agences.

Enfin, je tiens à saluer le caractère indispensable du travail de ces agences mais, pour cela, nous devons leur donner des moyens. Ces derniers temps, ces agences ont dû réduire leur personnel: elles l’ont fait avec responsabilité, mais nous ne pouvons plus poursuivre sur cette voie si nous voulons qu’elles continuent à nous fournir un travail de qualité.

Je remercie mes collègues rapporteurs fictifs pour le travail qu’ils m’ont aidé à accomplir.

 
Dernière mise à jour: 5 septembre 2018Avis juridique