Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 29 mai 2018 - Strasbourg Edition révisée

Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et ressources propres (débat)
MPphoto
 

  Jean Arthuis (ALDE), réponse "carton bleu". – Monsieur Rübig, la zone euro ne peut pas se limiter à une politique monétaire unique avec une addition de politiques nationales. Nous avons besoin de plus de cohérence et devons dégager plus de moyens en faveur de la compétitivité des entreprises, notamment des PME.

Je voudrais aussi que l’Europe ait une ambition pour la formation professionnelle des jeunes. Nous avons un problème de chômage des jeunes en Europe: en moyenne, un jeune sur quatre est sans emploi, mais, dans certains pays, c’est pratiquement un jeune sur deux. Alors, oui, je souhaite que l’on développe un programme pour la formation professionnelle et l’apprentissage et qu’Erasmus soit multiplié par trois pour permettre aux apprentis aussi d’accéder à la mobilité longue.

 
Dernière mise à jour: 21 septembre 2018Avis juridique - Politique de confidentialité