Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 16 janvier 2019 - Strasbourg Edition révisée

Situation des droits fondamentaux dans l’Union européenne en 2017 (débat)
MPphoto
 

  Louis Michel (ALDE), réponse «carton bleu». – Je ne trouve pas choquant qu’un parti soit interdit lorsqu’il pratique indiscutablement l’illégalité ou qu’il a des comportements totalement anticonstitutionnels. C’est aussi simple que cela, Monsieur Gollnisch.

Je sais que le Vlaams Belang – car ce n’est plus le Vlaams Blok aujourd’hui – a des parentés extrêmement proches avec votre parti, donc je ne pense pas que vous soyez véritablement le mieux placé pour juger de l’attitude et de la manière dont la Belgique se comporte à l’égard d’un parti qui est vraiment reconnu comme étant fascisant.

 
Dernière mise à jour: 28 mai 2019Avis juridique