Index 
 Előző 
 Következő 
 Teljes szöveg 
Eljárás : 2018/2247(IMM)
A dokumentum állapota a plenáris ülésen
Válasszon egy dokumentumot : A8-0167/2019

Előterjesztett szövegek :

A8-0167/2019

Viták :

Szavazatok :

PV 12/03/2019 - 9.2
CRE 12/03/2019 - 9.2

Elfogadott szövegek :

P8_TA(2019)0136

Viták
2019. március 12., Kedd - Strasbourg Lektorált változat

9.2. Jean-Marie Le Pen parlamenti mentelmi jogának felfüggesztésére irányuló kérelem (A8-0167/2019 - Kostas Chrysogonos) (szavazás)
PV
 

– Before the vote:

 
  
MPphoto
 

  Marie-Christine Arnautu (ENF). – Madame le Président, mes chers collègues, en dehors des cas relevant du droit pénal, rien ne devrait justifier une levée de l’immunité parlementaire. Jean-Marie Le Pen, lui, a d’ailleurs toujours voté en faveur de ses collègues persécutés, car il s’agit bien, en l’occurrence, d’une persécution politique. Si, au seul prétexte d’un différend d’ordre idéologique, vous votez pour la dixième fois contre l’immunité de Jean-Marie Le Pen, cela signifie que vous trouvez normal que des éléments partisans viennent s’immiscer dans le travail de vos assistants, que l’administration européenne, sur ordre, s’arroge le droit de prélever... (la Présidente retire la parole à l’oratrice)

 
  
MPphoto
 

  President. – Ms Arnautu, we will move to the vote. We are not having a debate now.

 
  
MPphoto
 

  Jean-Marie Cavada (ALDE). – Madame la Présidente, je serai très rapide. Quand on s’exprime, il convient d’être précis et d’éviter tout amalgame. Mme Hohlmeier a demandé elle-même la levée de son immunité parlementaire pour une banale histoire d’accident de la route et, par conséquent, je n’accepte pas que l’on mélange tout.

 
  
MPphoto
 

  President. – Thank you for that clarification.

 
Utolsó frissítés: 2019. július 8.Jogi nyilatkozat