Indiċi 
 Preċedenti 
 Li jmiss 
 Test sħiħ 
Proċedura : 2019/2537(RSP)
Ċiklu ta' ħajja waqt sessjoni
Ċiklu relatat mad-dokument : B8-0163/2019

Testi mressqa :

B8-0163/2019

Dibattiti :

Votazzjonijiet :

PV 14/03/2019 - 11.16
CRE 14/03/2019 - 11.16
Spjegazzjoni tal-votazzjoni

Testi adottati :


Dibattiti
Il-Ħamis, 14 ta' Marzu 2019 - Strasburgu Edizzjoni riveduta

12.8. Rakkomandazzjonijiet biex jinbdew negozjati bejn l-UE u l-Istati Uniti (B8-0163/2019)
Vidjow tat-taħditiet
 

Mündliche Erklärungen zur Abstimmung

 
  
MPphoto
 

  Emmanuel Maurel (GUE/NGL). – Monsieur le Président, les dirigeants de l’Union européenne craignent-ils davantage les coups de menton et les tweets rageurs de M. Donald Trump que la colère des peuples européens? C’est la question qu’on se pose quand on voit que la Commission s’est précipitée pour négocier à nouveau un accord commercial avec les États-Unis. Et que font les États-Unis? Ils augmentent leurs droits de douane, ils nous interdisent de commercer avec l’Iran, ils ne respectent pas l’accord de Paris. Quelle est la riposte que la Commission propose pour l’Union européenne? Ressusciter le TAFTA. C’est le retour du TAFTA zombie, avec les mêmes inquiétudes, les mêmes incertitudes sur l’agriculture, sur la coopération réglementaire, sur l’importation de gaz de schiste...

Bref, ce sont toujours les mêmes problèmes et on nous propose une solution que les peuples ont rejetée massivement. Nous avons rejeté le TAFTA par la porte, on essaie de le faire rentrer par la fenêtre. Nous nous opposons à cette tentative et à ces politiques néfastes!

 
Aġġornata l-aħħar: 8 ta' Lulju 2019Avviż legali