Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 16 avril 2019 - Strasbourg Edition révisée

Autorités européennes de surveillance et marchés financiers (A8-0013/2019 - Othmar Karas, Pervenche Berès) (vote)
MPphoto
 

  Pervenche Berès, rapporteure. – Monsieur le Président, je pensais attendre le vote du troisième rapport mais, comme mes collègues Wolf Klinz et Gunnar Hökmark, après 25 ans passés à vos côtés, il s’agit là de mon dernier rapport. Je voudrais tous vous remercier: ceux que j’ai combattus, ceux avec qui j’ai eu des complicités, tous ceux avec qui on a fini par trouver une position européenne. Remercier aussi les interprètes, tous les fonctionnaires de cette maison et vous dire que je quitte un Parlement européen qui a profondément changé. Nous aussi, nous avons changé. L’Europe a changé. Mais ce Parlement est devenu le vrai Parlement des citoyens. On dit toujours qu’il est trop à l’écoute des lobbies, mais il est aussi en osmose, en phase avec cette vague montante d’Européens qui sont convaincus que l’Europe est leur meilleur avenir. Ce Parlement est un Parlement moderne, original, démocratique: c’est celui des citoyens. Gardez-le ainsi!

(Applaudissements)

 
Dernière mise à jour: 25 juillet 2019Avis juridique