Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 16 juillet 2019 - Strasbourg Edition provisoire

Déclaration de la candidate à la présidence de la Commission (débat)
MPphoto
 

  Sylvie Guillaume (S&D). – Madame la Présidente, Madame von der Leyen, vous avez délivré une prestation habile, vous avez coché beaucoup de cases, mais pas toutes, puisque le flou demeure sur de nombreux sujets, notamment le CFP ou l'agriculture, sans compter que vous avez évité tous les chiffrages.

Vous êtes aussi devant nous parce que vous avez subi un processus de nomination particulièrement contestable, suite à une série de petits arrangements entre les représentants des États membres, qui d'ailleurs sont peu présents pour vous soutenir aujourd'hui sur leurs fauteuils.

Le Conseil n'a pas tenu compte du tout de la voix des citoyens qui avaient adhéré au principe des Spitzenkandidaten comme représentants de leur volonté politique. Le jeu de bonneteau du Conseil aboutit aussi à marginaliser le rôle du Parlement européen, en en faisant un junior partner européen.

Un seul exemple pour illustrer le flou de votre intervention: sur les questions migratoires et d'asile, il n'est pas du tout suffisant de vous entendre dire que vous voulez réformer pour la Xième fois le paquet asile qui a été réformé et sur-réformé, jusqu'à le rendre illisible et jusqu'à le bloquer.

Personnellement, j'aurais voulu vous entendre parler d'une grande opération de sauvetage en mer, qui aurait permis justement aussi de défendre la dignité de l'Union européenne face aux divisions du Conseil. Car, finalement, c'est cela qui manque à votre discours: le témoignage que vous serez au combat et que vous allez faire changer l'orientation de l'Europe.

 
Dernière mise à jour: 17 juillet 2019Avis juridique