Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 16 juillet 2019 - Strasbourg Edition révisée

Situation dans le golfe Persique (débat)
MPphoto
 

  Nathalie Loiseau, au nom du groupe Renew. – Monsieur le Président, Madame la Haute représentante, l’Union européenne a joué un rôle majeur dans la conclusion de l’accord de Vienne. Depuis le retrait des États-Unis du JCPoA, la responsabilité de l’Europe est encore plus forte pour préserver cet élément essentiel de l’architecture mondiale de non- prolifération nucléaire.

Aujourd’hui, la situation est alarmante. Les États-Unis ont rétabli des sanctions à la fois unilatérales et extraterritoriales, l’Iran a dépassé la limite qui lui était fixée en matière d’enrichissement et de stockage d’uranium, le golfe Arabo-Persique connaît une phase de tensions préoccupante. Il y a urgence: la non-prolifération est affaiblie, les risques d’un conflit dans le Golfe sont accrus et les intérêts de nos citoyens comme de nos entreprises sont menacés.

Face à cette urgence, quelles mesures concrètes proposez-vous afin de contribuer à enclencher une désescalade? Quelles sont vos propositions pour rendre INSTEX pleinement opérationnel en incitant d’autres États membres à le rejoindre?

 
Dernière mise à jour: 12 septembre 2019Avis juridique