Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 16 juillet 2019 - Strasbourg Edition provisoire

Situation dans le golfe Persique (débat)
MPphoto
 

  Emmanuel Maurel, au nom du groupe GUE/NGL. – Monsieur le Président, Madame Mogherini, pourquoi ne pas le dire clairement? La crise actuelle dans le golfe Persique est largement imputable à l’incroyable agressivité américaine dans le dossier nucléaire iranien, et nous le savons tous dans ce Parlement.

Il y a évidemment des motivations économiques, cela n’a échappé à personne puisque le renchérissement du cours du baril arrange M. Trump.

Il y a aussi d’évidentes motivations idéologiques. Les néoconservateurs qui sont à Washington font tout pour saboter la paix, ils ont d’ailleurs saboté l’accord de Vienne, et pour maintenir cette région dans l’instabilité. Mais nous, Européens, que faisons-nous, quelles sont les mesures que nous opposons à l’extraterritorialité des sanctions américaines? Il y a quelques timides mesures mais la réalité c’est que les injonctions de Washington sont la règle et que la résistance de l’Europe est l’exception.

Je crois qu’il est temps pour nous, Européens, d’agir en adultes face aux Américains, de reparler avec l’Iran, de refaire marcher la machine économique pour nos entreprises, pour les Européens, et aussi pour l’image de l’Europe dans le monde.

 
Dernière mise à jour: 17 juillet 2019Avis juridique