Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 18 septembre 2019 - Strasbourg Edition révisée

Lutte contre le cancer (débat d'actualité)
MPphoto
 

  Frédérique Ries (Renew). – Madame la Présidente, je voudrais vous demander quelques secondes de latitude sur mon temps de parole pour remercier M. le commissaire, qui s'en va vers d'autres horizons, il nous l'a précisé. Ce fut un plaisir, Monsieur Andriukaitis, de travailler avec vous ces cinq dernières années pour faire avancer ensemble l'Europe de la santé.

Vous vous en souvenez peut-être, il y a trois ans, je m'adressais à vous en plénière pour vous lire l'e-mail de Mme Heinen, maman, comme des milliers d'autres mamans en Europe, d'un enfant atteint du cancer. Elle nous appelait à plus de courage pour lutter contre ce fléau, la maladie qui tue le plus d'enfants en Europe. Le Parlement, dans la foulée, adoptait à l'unanimité ma résolution pour développer les médicaments pédiatriques, et exigeait notamment que ceux-ci fassent l'objet d'une évaluation spécifique. Pour la moitié d'entre eux, en effet, on se borne à diviser les doses de médicaments pour adultes!

On attend donc pour cette année l'évaluation du règlement sur les médicaments pédiatriques, et il y a urgence. Savez-vous que, depuis 2006, seulement six nouveaux traitements contre les cancers infantiles ont été mis sur le marché. Ma question est simple, Monsieur le commissaire: qu'allons-nous répondre à Mme Heinen et à ces milliers de parents en Europe? Quelles mesures ont été prises sur le plan de la recherche, de l'innovation, des besoins pédiatriques et des effets secondaires, de la survie chez les petits? Avons-nous avancé et comment nous assurons-nous que ces enseignements-là seront coulés dans le plan anticancer de Madame von der Leyen?

 
Dernière mise à jour: 8 novembre 2019Avis juridique