Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 18 septembre 2019 - Strasbourg Edition révisée

Lutte contre le cancer (débat d'actualité)
MPphoto
 

  Chrysoula Zacharopoulou (Renew). – Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, je soutiens totalement l'initiative de Mme Ursula von der Leyen de lancer un plan européen contre le cancer. Mais je suis convaincue qu'on peut et doit aller plus loin.

Prenons un exemple concret: le cancer du col de l'utérus est l'une des formes de cancer le plus mortel au monde chez les femmes. Plus de 300 000 femmes meurent chaque année, dont 90 % dans les pays en développement. Or, grâce au dépistage et à la vaccination, nous avons les moyens de les sauver.

Alors, en cohérence avec les objectifs du développement durable, en cohérence avec l'appel mondial du directeur général de l'OMS, le Dr Tedros, en cohérence avec nos valeurs et nos engagements pour la santé mondiale, Monsieur le Commissaire, Madame la Ministre, nous devons impérativement intégrer dans ce plan européen un volet «action extérieure», car nous ne pouvons pas accepter de voir des femmes mourir d'une maladie que l'on peut prévenir et soigner, ni en Europe ni dans le monde.

 
Dernière mise à jour: 8 novembre 2019Avis juridique