Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 10 octobre 2019 - Bruxelles Edition provisoire

Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et ressources propres: il est temps de répondre aux attentes des citoyens (débat)
MPphoto
 

  Pierre Larrouturou (S&D). – Chers amis, pour gagner la bataille du climat, la Commission européenne nous dit qu’il manque, chaque année, entre 175 et 290 milliards d’euros – ce sont les chiffres de la Commission. Comment gagner la bataille du climat si le budget européen n’augmente pas? Et comment mettre en place un bouclier «emploi» qui va protéger les salariés des plus petites entreprises de la prochaine crise financière, comment le faire si nous n’avons pas plus de moyens? Il faut absolument augmenter les ressources propres de l’Europe.

Quand il est arrivé au pouvoir, en 1933, Roosevelt a eu le courage de tripler le budget fédéral américain. En quatre ans seulement, Roosevelt triple le budget en mettant en place une fiscalité efficace. Pourquoi ne pas faire pareil en Europe?

Depuis 30 ans, le taux moyen de l’impôt sur les bénéfices a été divisé par deux: il était à 45 %, il est tombé aujourd’hui à 20 % alors que les dividendes explosent. Pourquoi ne pas reprendre l’idée de Jacques Delors, l’idée de Mario Monti, d’un vrai budget européen financé par des ressources propres, en particulier un impôt fédéral sur les bénéfices?

Si nous voulons gagner la bataille du climat et de l’emploi, il faut effectivement que le Parlement adopte cette résolution et se donne les moyens d’avoir un budget beaucoup plus ambitieux.

 
Dernière mise à jour: 18 novembre 2019Avis juridique