Index 
 Anterior 
 Seguinte 
 Texto integral 
Processo : 2019/2114(BUD)
Ciclo de vida em sessão
Ciclo relativo ao documento : A9-0021/2019

Textos apresentados :

A9-0021/2019

Debates :

Votação :

PV 14/11/2019 - 5.3
CRE 14/11/2019 - 5.3

Textos aprovados :

P9_TA(2019)0053

Debates
Quinta-feira, 14 de Novembro de 2019 - Bruxelas Edição revista

5.3. Mobilização do Fundo Europeu de Ajustamento à Globalização na sequência de uma candidatura da Bélgica – EGF/2019/001 BE/Carrefour (A9-0021/2019 - José Manuel Fernandes) (votação)
PV
 

- Antes da votação:

 
  
MPphoto
 

  José Manuel Fernandes, rapporteur. – Monsieur le Président, pour la première fois, le Conseil veut refuser la mobilisation du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation. C’est une honte pour le Conseil! Alors que les règles sont les mêmes et qu’il y a des cas similaires où le Conseil a voté en faveur d’une mobilisation du Fonds.

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation sert pour les gens qui ont perdu leur emploi. Dans ce cas, on parle de plus de 1 000 citoyens belges, dont 81 % ont plus de 55 ans, qui ont perdu leur emploi. La mobilisation de ce Fonds est aussi demandée pour plus de 300 jeunes qui ne sont ni en formation, ni dans le système d’éducation.

C’est une honte! Le Conseil veut appliquer les règles régissant ce Fonds pour la période 2021-2027, mais ce sont les règles actuelles que le Conseil doit appliquer. Il y a une cacophonie totale au Conseil, une division totale des États membres entre ceux qui votent en faveur, ceux qui votent contre et ceux qui s’abstiennent. Je vous invite tous à faire preuve d’union, comme d’habitude, en ce qui concerne ce fonds et à voter en faveur de sa mobilisation lors du vote final. Au moins, les citoyens peuvent faire confiance au Parlement, qui respecte l’état de droit, les droits des citoyens et les règles.

 
Última actualização: 13 de Janeiro de 2020Advertência jurídica