Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 15 janvier 2020 - Strasbourg Edition provisoire

Réouverture de la procédure à l'encontre du Premier ministre de Tchéquie pour utilisation abusive des fonds européens et conflits d'intérêt potentiels (débat)
MPphoto
 

  Younous Omarjee, au nom du groupe GUE/NGL. – Monsieur le Président, Monsieur le Commissaire, disons-le sans détour, il y a de la corruption sur les fonds européens. En tant que président de la commission du développement régional, je veux dire qu’une lutte implacable doit être menée contre la corruption sur les fonds structurels car il y va de la crédibilité de notre politique et il y va aussi de la confiance dans les institutions européennes. Et dans cette lutte, vous nous trouverez et vous me trouverez à vos côtés, comme vous me trouverez et vous nous trouverez à vos côtés pour que des suites soient données aux affaires de conflits d’intérêts et aux présomptions de fraude, sinon de corruption, en Tchéquie.

Nous nous sommes dotés d’un Parquet européen pour améliorer cette lutte. La chef du Parquet européen Mme Kövesi vient d’être nommée, et qu’apprenons-nous? Que ses moyens ne sont pas à la hauteur de la lutte qui doit être menée, c’est pourquoi nous devons travailler à l’indépendance budgétaire du Parquet européen. Ce dernier ne sera pleinement indépendant et ne pourra viser ses objectifs que s’il a les moyens qui lui sont donnés pour pouvoir mener cette lutte essentielle contre la corruption sur la PAC et sur les fonds structurels pour protéger notre budget européen.

 
Dernière mise à jour: 31 janvier 2020Avis juridique