Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 100kWORD 16k
3 juillet 2017
E-004456-17
Question avec demande de réponse écrite E-004456-17
à la Commission
Article 130 du règlement
Jean-François Jalkh (ENF)

 Objet:  Production d'antibiotiques en Asie
 Réponse écrite 

Le site Euractiv a publié les résultats d'une enquête menée par des chercheurs de Leipzig indiquant que certains antibiotiques vendus en Allemagne sont produits en Inde dans des conditions considérées comme alarmantes et risquant de favoriser le développement de pathogènes résistants à la plupart des traitements, d'où un risque d'épidémie. Il se trouve que les entreprises pharmaceutiques contribuent au développement de bactéries tueuses car, dans leur environnement immédiat, les égouts ne sont pas purifiés par leurs soins.

Des échantillons d'eau prélevés près d'usines en novembre 2016 indiquaient une forte concentration d'antibiotiques et de fongicides. De fait, plus les bactéries et pathogènes sont en contact avec les médicaments censés les combattre, plus ils s'adaptent rapidement et deviennent résistants. 95 % des échantillons collectés sur 28 sites différents en Inde par l'équipe de chercheurs contenaient des pathogènes multirésistants. Or, la grande majorité des entreprises pharmaceutiques allemandes font fabriquer leurs antibiotiques et fongicides dans ces conditions en Inde.

La Commission est-elle informée de ces pratiques et que compte-t-elle faire pour garantir le respect des normes requises dans l'Union?

Avis juridique