Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 105kWORD 21k
12 juin 2018
E-001676/2018(ASW)
Réponse donnée par Mme Bieńkowska au nom de la Commission
Référence de la question: E-001676/2018

Au cours des dernières années, la Commission a entrepris des actions ciblées destinées à soutenir le secteur du tourisme. Celles-ci comportent:

l'amélioration de l'environnement des entreprises et la facilitation de l'accès des entreprises de tourisme au financement de l'UE [programme européen en faveur des petites et moyennes entreprises [(COSME), Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) et Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI)];
le soutien à l'industrie pour l'aider à relever les défis de la numérisation et à accroître son recours aux outils commerciaux en ligne et numériques;
le comblement des déficits de compétences dans le secteur du tourisme et le renforcement de la visibilité des carrières du tourisme parmi les jeunes (plan de coopération sectorielle en matière de compétences);
la création d'une plate-forme commune avec les États membres et les régions de l'UE pour la promotion de l'Europe en tant que destination, en particulier sur les marchés des destinations lointaines (par exemple la Chine, à l'occasion de l'Année du tourisme UE-Chine 2018);
des groupes de pilotage des différentes stratégies macrorégionales visant à relier et coordonner les initiatives touristiques transfrontalières ont été créés;
les régimes d'aide régionaux destinés aux activités touristiques ont déjà été exemptés de l'obligation de notification, compte tenu de l'importance du tourisme pour la création d'emplois au niveau régional. En outre, le règlement général d'exemption par catégorie a relevé en mai 2017 le plafond pour les aides à la culture et aux infrastructures sportives multifonctionnelles, ce qui aidera indirectement aussi l'industrie du tourisme.

L'ensemble des informations détaillées sur les actions en cours peut être consulté sur le site web de la Commission européenne relatif à la politique en matière de tourisme(1).

(1)https://ec.europa.eu/growth/sectors/tourism_fr

Dernière mise à jour: 18 juin 2018Avis juridique