Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 99kWORD 19k
12 décembre 2018
E-004846/2018(ASW)
Réponse donnée par Mme Bulc au nom de la Commission européenne
Référence de la question: E-004846/2018

La Commission a suivi de près la situation après l'effondrement du pont autoroutier Morandi. Immédiatement après cette tragédie, le président de la Commission a publiquement exprimé ses plus sincères condoléances aux familles et proches des disparus et au peuple italien.

La Commission européenne est résolue à fournir toute l'aide qu'il lui est possible d'apporter aux autorités locales, régionales et nationales. Les services de la Commission ont rapidement rencontré les autorités italiennes afin de clarifier les divers aspects du cadre juridique de l'UE et les différentes options dont dispose l'Italie pour la reconstruction du pont, y compris dans le cadre des règles d'attribution des marchés publics et des procédures d'urgence qu'elles prévoient. La commissaire Bulc s'est rendue à Gênes le 8 octobre 2018 et s'est entretenue avec les autorités et parties prenantes régionales. Mme Bulc a rendu hommage aux victimes, à leurs familles et à toutes les personnes touchées par ce drame, et elle a entamé un dialogue avec les autorités locales afin de cerner leurs besoins pour rétablir le bon fonctionnement de la ville et du port. Elle a également eu un échange de vues sur la manière dont la Commission pouvait aider les autorités italiennes. À cet égard, la Commission a présenté les possibilités d'obtenir un soutien financier, notamment dans le cadre de l'appel au titre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe ouvert jusqu'au 24 octobre 2018, mais aussi au moyen d'une reprogrammation des fonds structurels, possible sur demande des autorités italiennes, et, enfin, par l'intermédiaire du Fonds européen pour les investissements stratégiques, qui permettrait de financer l'entretien et la réhabilitation d'autoroutes du réseau transeuropéen de transport.

Dernière mise à jour: 14 décembre 2018Avis juridique