Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 109kWORD 20k
27 novembre 2018
E-005004/2018(ASW)
Réponse donnée par M. Mimica au nom de la Commission européenne
Référence de la question: E-005004/2018

L'agriculture est un secteur clé d'intervention en vue de soutenir une croissance durable et inclusive en Afrique subsaharienne. Le secteur développement rural, sécurité alimentaire et nutrition est le premier secteur de concentration de l'aide publique européenne au développement pour 2014-2020. Environ 8 milliards d'euros y sont consacrés, dont plus de 5 milliards en Afrique subsaharienne.

L'appui au secteur agricole, dans le cadre des objectifs de développment durable vise, d'ici à 2030, à doubler la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires en mettant en œuvre des pratiques agricoles résilientes.

Différents outils de l'aide au développement sont mobilisés: appui aux politiques publiques, renforcement des capacités et assistance technique, appui à l'investissement.

La question primordiale de la production agricole est abordée par la promotion des investissements dans le cadre élargi du plan européen d'investissement extérieur.

L'accent est mis sur le soutien à l'investissement dans les petites et moyennes entreprises en vue de dynamiser l'accès au marché des producteurs des pays bénéficiaires. L'accès au financement via les réseaux bancaires nationaux, les institutions financières de développment et les réseaux de microfinance est un des axes de travail privilégié.

Parmi les initiatives en cours, la facilité AgriFI(1) mise en œuvre avec le réseau des institutions financières européennes de développement illustre cette approche.

Il y a une coopération renforcée Union africaine/Union européenne, reflétée dans une série de conférences ministérielles organisées depuis 2016 pour développer le dialogue politique. Une «task-force sur l'Afrique rurale»(2) en a résulté, pour livrer des recommandations sur la promotion de l'investissement et de l'emploi agroalimentaire en Afrique en tenant compte des cadres de coopération existants, tels le plan d'investissement extérieur et la déclaration politique conjointe du cinquième sommet Union africaine/Union européenne d'Abidjan. La «task-force» fait également partie de la nouvelle alliance Afrique-Europe pour l'investissement soutenable et l'emploi.

(1)Agricultural Financial Initiative: https://www.agrifi.eu/wp/wp-content/themes/edfimc/assets/pdf/AgriFI-Flyer.pdf
(2)http://ec.europa.eu/transparency/regexpert/index.cfm?do=groupDetail.groupDetail&groupID=3579&news=1

Dernière mise à jour: 27 novembre 2018Avis juridique