Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 104kWORD 18k
20 novembre 2018
E-005854-18
Question avec demande de réponse écrite E-005854-18
à la Commission
Article 130 du règlement
Christine Revault d'Allonnes Bonnefoy (S&D)

 Objet:  Définition opérationnelle de l'antisémitisme donnée par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste

En mai 2016, l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA) a adopté une définition opérationnelle de l'antisémitisme. Le site officiel de la Commission renvoie à cette définition et inclut un lien hypertexte qui renvoie au texte(1). Cette définition opérationnelle n'est pas juridiquement contraignante et a provoqué une levée de boucliers. Nous avons récemment appris que l'Agence des droits fondamentaux l'avait retirée de son site web, en raison de la controverse à son sujet.

Pourquoi cette définition, qui n'est pas juridiquement contraignante, apparaît-elle sur le site officiel de la Commission?

(1)https://ec.europa.eu/info/policies/justice-and-fundamental-rights/combatting-discrimination/racism-and-xenophobia/combating-antisemitism_en

Langue originale de la question: EN 
Dernière mise à jour: 4 décembre 2018Avis juridique