Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 102kWORD 18k
31 décembre 2018
E-006497-18
Question avec demande de réponse écrite E-006497-18
à la Commission
Article 130 du règlement
Nadine Morano (PPE)

 Objet:  Progression du loup en France

En décembre 2018, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a fait état d'une nouvelle progression du loup en France, la présence de cette espèce s'affirmant sur le pourtour méditerranéen et dans les Alpes. Dès 2019, la population devrait dépasser les 500 loups, ce qui représente une croissance annuelle de plus de 16 %. Si la présence du loup concourt à la préservation et à l'accroissement de la biodiversité, elle cause également un préjudice à certains éleveurs qui doivent être indemnisés et accompagnés.

Dans ce contexte, la Commission peut-elle faire un point actualisé sur les moyens dont elle dispose, mais aussi sur ceux qu'elle met à la disposition des États membres, pour mieux indemniser et accompagner les éleveurs victimes de la prédation du loup?

Dernière mise à jour: 21 janvier 2019Avis juridique