Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 25kWORD 22k
14 juin 2019
E-001569/2019(ASW)
Réponse donnée par la vice-présidente, Mme Mogherini au nom de la Commission européenne
Référence de la question: E-001569/2019

L'UE soutient le droit des réfugiés syriens et des personnes déplacées à l'intérieur du pays de rentrer chez eux. Toutefois, pour ce faire, ces personnes doivent avoir la certitude qu'elles seront en sécurité, qu'elles-mêmes et les membres de leur famille ne feront pas l'objet de mesures de détention arbitraire et de conscription forcée, et que leur logement, leurs terres et leurs droits de propriété seront respectés. L'UE a toute confiance dans l'évaluation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) selon laquelle ces conditions permettant un retour volontaire, sûr et digne des réfugiés ne sont pas encore réunies. Par conséquent, il appartient à toutes les parties sur le terrain, y compris les alliés du régime syrien, de démontrer que ces conditions seront respectées. Il appartient à la communauté internationale de veiller collectivement à ce que les retours se déroulent de manière volontaire, sûre et digne. Les retours ne sont pas conditionnés par une solution politique, mais principalement liés à la sécurité de tous.

En ce qui concerne l'action de l'UE, l'Union et ses États membres restent le premier donateur avec plus de 17 milliards d'EUR mobilisés depuis le début du conflit. L'UE continue d'apporter son soutien à tous les Syriens à l'intérieur et à l'extérieur de la Syrie, sous la forme tant d'une aide humanitaire que d'un appui à la résilience et à la stabilisation. L'UE finance également le HCR en Syrie afin de venir en aide aux personnes déplacées à l'intérieur du pays et à celles qui reviennent volontairement. En outre, l'UE soutient largement les pays d'accueil non seulement pour apporter un soutien aux réfugiés syriens, mais aussi pour le développement des communautés locales. C'est le message fort qui a été formulé lors de la 3e conférence de Bruxelles(1) sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région, qui a eu lieu à Bruxelles du 12 au 14 mars 2019.

(1)https://www.consilium.europa.eu/fr/meetings/international-ministerial-meetings/2019/03/12-14/

Dernière mise à jour: 17 juin 2019Avis juridique