Interpellations
PDF 184kWORD 16k
8 juin 2018
G-000006/2018

Grande interpellation avec demande de réponse écrite et débat G-000006/2018

à la Commission

Article 130 ter du règlement

Ivan Jakovčić

au nom du groupe ALDE


  Objet:              Faire de la journée de l'Europe un jour férié destiné à promouvoir les valeurs de l'Union européenne

Le 9 mai est la journée de l’Europe, en mémoire de la déclaration prononcée par Robert Schuman le 9 mai 1950, une date qui est traditionnellement considérée comme le début de la fondation de notre Union européenne actuelle. D’une part, cette journée sert à réaffirmer que l’Union repose sur les principes d’état de droit et de démocratie, et rappelle combien elle contribue à améliorer la vie des citoyens. D’autre part, la journée de l’Europe est une occasion de resserrer les liens qui unissent les citoyens, de dissiper la sensation d’éloignement croissant entre la population et les institutions européennes et de lutter contre les sentiments hostiles à l’Union que l’on rencontre dans certaines parties de son territoire. Eu égard à ce qui précède:

1.              La Commission encouragerait-elle les États membres à reconnaître la journée de l’Europe comme un jour férié et, si c’était le cas, de quelle manière?

2.              La Commission peut-elle rappeler les mesures déjà adoptées en vue de partager les valeurs communes de l’Union entre la population et les institutions européennes, afin de veiller à ce que le 9 mai ne soit pas uniquement la fête de la déclaration fondatrice de l’intégration européenne, mais qu’elle soit aussi l’occasion de réfléchir aux questions européennes les plus importantes, notamment en matière de migration, de sécurité et d’économie?

3.              À l’heure actuelle, la Commission fait-elle en sorte que la journée de l’Europe soit présentée comme une occasion de reconnaître la valeur des citoyens de l’Union?

Langue originale de la question: EN
Dernière mise à jour: 24 juillet 2018Avis juridique