Questions parlementaires
PDFWORD
21 avril 2015
O-000043/2015
Question avec demande de réponse orale O-000043/2015
à la Commission
Article 128 du règlement
Monika Hohlmeier, Roberta Metsola, Elisabetta Gardini, Giovanni La Via, Elissavet Vozemberg, Michał Boni, Barbara Matera, Salvatore Domenico Pogliese, Alessandra Mussolini, Lorenzo Cesa, Lara Comi, Carlos Coelho, Daniel Buda, au nom du groupe PPE

 Objet: Récentes tragédies migratoires en Méditerranée

On estime que jusqu'à 900 personnes pourraient avoir perdu la vie dans la tragédie qui a vu un bateau de pêche transportant un nombre considérable de migrants chavirer, le samedi 18 avril 2015, au large de la Libye. Cette catastrophe a eu lieu dans une zone située juste en dehors des eaux territoriales libyennes, à 193 km au sud de l'île italienne de Lampedusa.

Elle survient au beau milieu d'une vague d'immigration de Libyens qui tentent d'atteindre la côte italienne. Depuis le début de l'année, plus de 1 500 personnes ont perdu la vie alors qu'elles essayaient de gagner l'Europe. Dans l'immédiat, il est nécessaire d'affecter davantage de moyens à la région Méditerranée pour sauver des vies et démanteler durablement les réseaux de traite des êtres humains. Au vu de ces circonstances, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes:

– Envisage-t-elle la mise en place d'une opération navale militaire conjointe entre l'Union européenne et les Nations unies le long de la côte libyenne dans le but de mettre fin à la traite des êtres humains, d'éliminer les réseaux criminels et terroristes (en particulier ceux basés dans les ports de Libye) et, en fin de compte, de sauver des vies?

– Quels projets concrets a-t-elle imaginés pour que les États membres contribuent davantage (sur le plan du personnel et de l'équipement) aux opérations de sauvetage conjointes destinées à secourir les personnes et à protéger les migrants et les équipes de sauvetage des criminels et des terroristes dans les eaux internationales?

– Soumettra-t-elle une proposition d'orientations concernant un mécanisme de gestion de crise qui comprenne un système de répartition des demandeurs d'asile sur tout le territoire de l'Union afin de soulager les États membres les plus sollicités?

– Quels sont les résultats des discussions de l'Union européenne avec l'Union africaine et la Ligue arabe, ainsi qu'avec les pays d'origine et de transit, quant à leurs responsabilités respectives dans la gestion des demandeurs d'asile sur leur propre territoire et dans la lutte contre la traite des êtres humains?

– De quelle façon prévoit-elle d'augmenter le budget et les ressources humaines de Frontex, ainsi que d'aider les États membres les plus sollicités, de sorte qu'ils puissent contribuer efficacement à des opérations élargies de recherche et de sauvetage ainsi qu'à des opérations visant à sécuriser les côtes européennes?

– Est-elle disposée à renforcer sans tarder le rôle de l'équipe opérationnelle conjointe Mare d'Europol en tant que principal coordinateur de la lutte contre les criminels sans pitié responsables de la mort de milliers de migrants?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique