Questions parlementaires
PDF 105kWORD 24k
21 octobre 2015
O-000133/2015
Question avec demande de réponse orale O-000133/2015
à la Commission
Article 128 du règlement
Charles Goerens, Filiz Hyusmenova, au nom du groupe ALDE

 Objet: Frappes aériennes sur l'hôpital de Kunduz et protection des travailleurs humanitaires

Lors du bombardement de Kunduz – une tragédie inacceptable, voire un crime de guerre, puisque les frappes se sont poursuivies pendant plus de trente minutes après que les responsables américains et de l'OTAN ont été informés de l'emplacement de l'hôpital –, des travailleurs humanitaires de Médecins sans frontières (MSF) sont morts alors qu'ils venaient en aide aux plus faibles et aux plus vulnérables dans un lieu public, en l'occurrence un hôpital de MSF.

Au cours de la dernière période de session à Strasbourg, le commissaire Stylianides a annoncé la réalisation d'une rapide évaluation pour déterminer la nécessité d'accroître l'aide humanitaire.

1. Après une première évaluation, quelles mesures la Commission propose-t-elle effectivement pour:

– accroître la protection des travailleurs humanitaires (en particulier en leur donnant un accès humanitaire sûr et approprié grâce à la mise en place, notamment, de services aériens humanitaires);

– ouvrir un couloir humanitaire dans la province de Kunduz;

– veiller au bon respect de l'obligation de rendre des comptes aux fins des mesures de protection et du suivi ultérieur des attaques contre des travailleurs humanitaires?

2. Quelles initiatives la Commission est-elle disposée à prendre afin de garantir l'indépendance de l'enquête sur le bombardement de Kunduz et d'engager une procédure pénale pour la perte de plusieurs vies humaines et la destruction partielle de l'hôpital en question?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique