Questions parlementaires
PDF 196kWORD 16k
3 juin 2016
O-000085/2016
Question avec demande de réponse orale O-000085/2016
à la Commission
Article 128 du règlement
Nicola Caputo, Pavel Poc, Biljana Borzan, Gilles Pargneaux, Frédérique Ries, Bronis Ropė, Eric Andrieu, Enrico Gasbarra, Romana Tomc, Claudiu Ciprian Tănăsescu, Nikolay Barekov, Marc Tarabella, Daniel Buda, Lynn Boylan, Stefan Eck, Angel Dzhambazki, Patricija Šulin, Christel Schaldemose, Rolandas Paksas, Ivo Vajgl, Olga Sehnalová, Jo Leinen, Momchil Nekov, Norbert Erdős, Michela Giuffrida, Brando Benifei, György Hölvényi, Zigmantas Balčytis, Karin Kadenbach, Maria Lidia Senra Rodríguez, Doru-Claudian Frunzulică, Pavel Telička, Yana Toom, Benedek Jávor, Kateřina Konečná, Michèle Rivasi, Isabella De Monte, Clara Eugenia Aguilera García, Sofia Sakorafa, Ivan Jakovčić, Merja Kyllönen, Aldo Patriciello, Maite Pagazaurtundúa Ruiz, Milan Zver, Anna Záborská, Anja Hazekamp, Tibor Szanyi, Miltiadis Kyrkos, Marlene Mizzi, Hugues Bayet, Claude Rolin, Viorica Dăncilă, Jasenko Selimovic, Filiz Hyusmenova, Miroslav Poche, Carolina Punset, István Ujhelyi, Marco Zullo, Renate Sommer, Mairead McGuinness, Rosa D'Amato, Monika Smolková, Alojz Peterle, Andrea Cozzolino, Stelios Kouloglou

 Objet: Risques pour la santé liés à la consommation d'huiles végétales, et en particulier d'huiles de palme

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a récemment conclu qu'il existe suffisamment de preuves que les esters d'acides gras de glycidol – contaminants formés lors de la transformation d'huiles végétales raffinées – sont génotoxiques et cancérigènes.

Les taux les plus élevés d'esters d'acides gras de glycidol ont été trouvés dans les huiles et les graisses de palme.

Selon l'EFSA, les préparations pour nourrissons contiennent des taux jusqu'à dix fois plus élevés que les taux acceptables.

Bien que les taux d'esters d'acides gras de glycidol contenus dans les huiles et les graisses de palme aient été réduits de moitié au cours des six dernières années, l'huile de palme reste l'huile la plus présente dans l'alimentation de la plupart des consommateurs. Présente dans les en-cas, les biscuits, les gressins, les biscuits apéritifs et des dizaines d'autres aliments, dont ceux destinés aux enfants, l'huile de palme représente un danger potentiel pour la santé, particulièrement pour les enfants et les jeunes, ainsi que pour toutes les personnes qui consomment des aliments riches en acides gras de palme.

Compte tenu de ce qui précède, la Commission peut-elle indiquer:

– comment elle entend gérer les risques potentiels pour les consommateurs, qui sont exposés à ces substances à travers leur alimentation? et

– si elle prévoit la mise en place de mesures règlementaires visant à limiter la présence de composants à risques dans les huiles de palme, pour protéger la santé humaine?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique