Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-000094/2016

Textes déposés :

O-000094/2016 (B8-0709/2016)

Débats :

PV 04/07/2016 - 15
CRE 04/07/2016 - 15

Votes :

Textes adoptés :


Questions parlementaires
PDF 106kWORD 19k
22 juin 2016
O-000094/2016
Question avec demande de réponse orale O-000094/2016
à la Commission
Article 128 du règlement
Thomas Händel, au nom de la commission de l'emploi et des affaires sociales

 Objet: Garantie pour la jeunesse et initiative pour l'emploi des jeunes
 Réponse en plénière 

Le 22 avril 2013, sur recommandation du Conseil, les États membres de l'Union se sont engagés à mettre en place des systèmes de garantie pour la jeunesse visant à fournir aux jeunes "un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie du système éducatif ou la perte de leur emploi". L'initiative pour l'emploi des jeunes a été lancée simultanément en vue d'aider les jeunes de moins de 30 ans vivant dans des régions où le chômage des jeunes était particulièrement élevé et de contribuer à la mise en place de la garantie pour la jeunesse. Pour en renforcer l'impact, l'initiative pour l'emploi des jeunes a été concentrée par anticipation sur les deux premiers exercices du CFP (2014-2015), alors qu'une enveloppe importante a été allouée aux États membres sous la forme d'un préfinancement, porté à 30 % en 2015.

Le rapport conjoint sur l'emploi de 2016 montre, d'une part, que la garantie pour la jeunesse sert aujourd'hui de moteur à l'amélioration de la transition des jeunes de l'enseignement vers le monde du travail et à la réduction du chômage des jeunes et, d'autre part, que le chômage des jeunes a commencé à baisser globalement, même si les taux restent élevés dans plusieurs États membres et si les différences régionales demeurent significatives.

La garantie pour la jeunesse et l'initiative pour l'emploi des jeunes sont des outils essentiels dans le cadre de la lutte contre le chômage des jeunes. Le 7 mars 2016, le Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO) a approuvé des messages essentiels sur le modèle à suivre pour la garantie pour la jeunesse après 2016. La Commission est sur le point de présenter un rapport de mise en œuvre en octobre. En mars 2015, la Cour des comptes européenne a présenté un rapport sur la mise en œuvre des systèmes de garantie pour la jeunesse et de l'initiative pour l'emploi des jeunes.

1. Les États membres devaient achever leur première évaluation de l'initiative pour l'emploi des jeunes en décembre 2015. La Commission pourrait-elle communiquer au Parlement les principales conclusions de ces évaluations, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre correcte des systèmes de garantie pour la jeunesse, la qualité des offres et la durabilité des résultats, afin de contribuer en temps voulu et comme il se doit au débat sur la révision du cadre financier pluriannuel (CFP) qui doit commencer très prochainement?

2. La Commission considère-t-elle que le déploiement des systèmes de garantie pour la jeunesse et l'utilisation du financement au titre de l'initiative pour l'emploi des jeunes sont aujourd'hui sur la bonne voie? Le préfinancement (accru) a-t-il accéléré la participation? Quelles mesures peuvent-elles être prises pour simplifier et rationaliser davantage l'accès au financement à travers l'initiative pour l'emploi des jeunes et/ou le FSE?

3. La Commission juge-t-elle nécessaire de continuer à investir dans la garantie pour la jeunesse, notamment en élargissant l'initiative pour l'emploi des jeunes?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique