Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-000107/2016

Textes déposés :

O-000107/2016 (B8-1803/2016)

Débats :

PV 27/10/2016 - 3
CRE 27/10/2016 - 3

Votes :

PV 27/10/2016 - 8.8

Textes adoptés :


Questions parlementaires
PDF 103kWORD 17k
13 juillet 2016
O-000107/2016
Question avec demande de réponse orale O-000107/2016
à la Commission
Article 128 du règlement
Silvia Costa, au nom de la commission de la culture et de l'éducation

 Objet: Service volontaire européen
 Réponse en plénière 

En 2016, le service volontaire européen (SVE) fête son 20e anniversaire. Au cours de ces 20 années, le SVE a soutenu 100 000 volontaires. Le Parlement, et la commission de la culture et de l'éducation (CULT) en particulier, soutiennent le volontariat en tant qu'expression de la solidarité qui contribue au renforcement de la citoyenneté active et qui lutte contre l'exclusion sociale, la pauvreté, l'intolérance, le racisme, la xénophobie et l'injustice, tout en apportant une importante contribution à la diffusion des valeurs européennes. Ses avantages sont également reconnus dans des activités bénévoles réalisées avec des pays tiers comme un outil stratégique qui favorise la compréhension mutuelle et les relations interculturelles.

Le volontariat apporte aux participants de solides compétences d'apprentissage tout au long de la vie. Il est donc nécessaire d'encourager la création de nouveaux systèmes permettant d'accroître la compréhension et la transparence des compétences d'apprentissage informel et non formel acquises au cours de l'expérience dans le domaine du volontariat.

En dépit des réactions positives, la commission CULT estime que davantage d'efforts pourraient être consentis pour améliorer le cadre des programmes de volontariat, et en particulier le SVE, afin de garantir un meilleur accès aux initiatives et possibilités disponibles et une meilleure connaissance de celles-ci.

Dans ce contexte, la Commission est invitée à répondre aux questions qui suivent:

– la Commission compte-t-elle procéder à un élargissement de la portée, des participants, des domaines de travail et des destinations du SVE, et faire en sorte que la totalité ou une partie d'un SVE puisse être effectué en ligne, en exploitant les nouvelles technologies? Dans l'affirmative, selon quelles modalités?

– quelles initiatives la Commission envisage-t-elle de lancer ou de développer en vue d'encourager le volontariat pour les personnes de tous âges, y compris, mais sans s'y limiter, la mobilité des volontaires transfrontaliers, notamment dans le contexte de la crise humanitaire?

– la Commission envisage-t-elle de procéder à la reconnaissance officielle du statut de volontaire européen?

– la Commission est-elle disposée à solliciter un plus grand soutien en faveur de l'accès des ressortissants de pays tiers souhaitant s'engager dans le volontariat en Europe?

– quelles mesures la Commission entend-elle prendre afin de recueillir davantage de données sur la valeur des activités de volontariat et de valoriser leur contribution à la cohésion sociale et au PIB, fournissant ainsi des éléments factuels qui nourriront l'élaboration d'initiatives et de programmes futurs et reconnaissant le volontariat en tant que cofinancement?

– la Commission envisage-t-elle également la promotion de la citoyenneté européenne à travers une initiative de service civique européen?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique