Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 24kWORD 19k
6 novembre 2019
P-002781/2019(ASW)
Réponse donnée par le président, M. Juncker au nom de la Commission européenne
Référence de la question: P-002781/2019

Aux termes de l'article 342 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, le régime linguistique des institutions de l'Union est fixé par le Conseil statuant à l'unanimité par voie de règlements. Actuellement, les institutions de l'Union ont 24 langues officielles et de travail, entre lesquelles n'existe aucune distinction ni hiérarchie.

Au sein des institutions, chacun est libre de s'exprimer dans une ou plusieurs de ses langues.

Le multilinguisme et le respect des différentes langues et cultures européennes sont au cœur des efforts de communication institutionnelle destinés aux citoyens. Toutes les campagnes de communication de la Commission sont diffusées dans les 24 langues officielles et de travail des institutions de l'Union européenne (ou dans les langues des États membres dans lesquels une campagne est en cours)(1).

Le contenu est non seulement traduit mais il est aussi adapté aux réalités nationales et régionales. Les campagnes réservent d'ailleurs un minimum de 1 à 5 % de leurs budgets aux traductions. Dans les campagnes très décentralisées telles qu'InvestEU et la campagne rurale, le contenu n'est pas traduit mais directement produit par des rédacteurs seniors dans la langue locale.

(1)https://europa.eu/investeu/home_fr, https://europa.eu/euandme/frontpage_fr, https://europa.eu/euprotects/ frontpage_fr

Dernière mise à jour: 6 novembre 2019Avis juridique